Biographie Christie

Christie Né(e) le 1 janvier 1969 (47 ans)

Sa biographie

Succès mondial

Jeff Christie, né en 1946 fait ses premiers pas dans le monde de la musique avec le groupe The Outer Limits aurpès duquel il sort un premier single intitulé « Just one more chance », suivi de « Great train robbery ».

Un an plus tard, en 1969, il revient avec Acid Gallery qui lui permet de sortir « Dance around the maypole ». Jeff Christie se révèle déjà comme un talentueux compositeur, tel qu'en 1970 il propose la Chanson « Yellow river » au groupe The Tremeloes.

Ce dernier vient à peine de sortir son dernier sigle intitulé « Call me number one » et se voit déjà retourner en studio pour enregistrer « Yellow river ».

Par ailleurs, avec la direction artistique que The Tremeloes compte prendre, la version de « Yellow river » du groupe ne sortira finalement pas.

Ceci pousse le jeune Jeff Christie à enregistrer lui même la Chanson avec l'aide de quelques musiciens.

Ainsi, en juin 1970, « Yellow river » arrive sur les ondes et ne tarde pas à se classer à la première place des hits au Royaume-Uni et arrive à la 23e place au Billboard hot 100.

Par ailleurs, la Chanson se classe à la première place dans 26 autres pays et le single s'écoule à 3 millions d'exemplaires.

Le succès n'arrive pas seul pour Christie tel que quelques mois à peine après la sortie de « Yellow river », ils reviennent avec « San Bernadino ».

Le morceau se classe à la 7e position au Royaume-Uni, de même pour les charts européens, sauf en Allemagne où la Chanson est numéro un.

La même année, Christie sort son premier album éponyme avec 13 titres. Celui-ci remporte un franc succès, notamment aux États-Unis, où l'album se retrouve en tête des charts pendant dix semaines.

Peu de temps après la sortie de « Christie », Mike Blakely qui est également le frère d'Alan Blakely des Tremeloes quitte le groupe.

Paul Fenton est appelé de pied ferme pour remplacer ce dernier, ce qui permet au groupe d'enregistrer son deuxième album intitulé « For all mankind ».

La Chanson extraite de l'album « Picture painter » est choisie comme single mais, celle-ci ne sortira finalement qu'en Asie du sud-est.

En 1972, Christie sort un nouveau titre avec « Iron horse », où un nouveau membre s'allie au groupe en la personne de Lem Lubin.


Premiers adieux

Ainsi, le titre « Iron horse » se classe à la 47e place des singles au Royaume-Uni et semble annoncer la fin du groupe. En effet, Paul Fenton, Lem Lubin et Vic Elmes décident de quitter Jeff Christie, le laissant seul aux commandes.

D'autre part, durant cette même année, Christie sort deux albums dont « Los mas grandes exitos » qui sort exclusivement en Amérique du sud.

Après le départ de ses membres, Jeff Christie décide dans un premier temps de se consacrer à une carrière solo.

Mais il Change d'idée et recrute de nouveaux musiciens avec Danny Krieger à la guitare, Terry Fogg à la batterie et Roger Flavell à la basse.

Avec cette nouvelle formation, Christie sort un nouveau titre avec « The dealer » qui se classe dans le top 100 au Royaume Uni.

En 1974, le groupe revient avec « Alabama/I'm alive » du label Epic avant de partir pour une nouvelle tournée mondiale.

Par la suite, de nouveaux départs s'annoncent chez Christie et cèdent la place à Tony Ferguson et Graham Whyte à la guitare et Roger Willis à la batterie, toujours avec Jeff Christie et Roger Flavell.

A la suite des nombreuses séparations au sein de Christie, certains anciens membres utilisent toujours le nom du groupe pour se produire sur scène.

Ainsi, après avoir fait partie de Christie, Vic Elmes poursuit sa route avec le nom de scène Vic Elmes Again, ensuite China et enfin Christie Again.

Pour finir, Christie revient sur les routes des scènes européenne avec en plus un double album intitulé « Jeff Christie - Floored masters », en 2009.