Christophe : focus sur ses 3 meilleurs opus

« Les paradis perdus », « Aimer ce que nous sommes » et « Les vestiges du chaos » font partie des albums qui ont marqué la carrière de Christophe. Gros plan sur ces trois CD légendaires.

Christophe © getty images
« Les paradis perdus » (1973)

Christophe sort en 1973, l’un de ses plus beaux albums, « Les paradis perdus », écrit avec Jean-Michel Jarre. Le morceau éponyme de l’opus est un tube qui marquera la carrière du chanteur. Selon le magazine Rolling Stone (édition de février 2010, n°18), ce disque est le 31e meilleur album de rock français. Il marque un virage dans le répertoire de l’artiste, vers un rock plus sophistiqué.

« Aimer ce que nous sommes » (2008)

En 2008, Christophe propose « Aimer ce que nous sommes ». Cet album se classe en 4e position des charts français et restera durant 10 semaines dans le Top 50 France. L’opus contient plusieurs tubes dont « Parle lui de moi », « Lita » ou « Tandis que ». Pour créer ce bijou, il s’entoure des meilleurs musiciens et notamment du trompettiste de jazz Erick Truffaz, et du guitariste Christophe Van Huffel, du groupe Tanger. Dès la première chanson du CD, « Wo wo wo wo », c’est l’actrice Isabelle Adjani que l’on entend. Sur le reste de l’album, c’est la comédienne Sara Forestier qui réalise les chœurs aux côtés de Christophe.

« Les vestiges du chaos » (2016)

2016 signe le grand retour de Christophe sur le devant de la scène avec son album « Les vestiges du chaos ». Réalisé avec Jean-Michel Jarre, il dévoile quelques pépites de poésie à l’image de « Dangereuse ». Pour l’anecdote, ce n’est pas la première fois que les deux artistes collaborent. En effet, c’est à Jean-Michel Jarre que l’on doit deux des plus grands tubes de Christophe : « Les paradis perdus » (1973) et « Les mots bleus » (1974).

Christophe - Les dernières actus