Christophe : tout ce qu’il faut savoir sur le parcours de l’artiste

Le chanteur Christophe a marqué de son talent la chanson française, de ses débuts à aujourd'hui. Certaines de ses mélodies sont entrées dans la légende. Retour sur sa belle carrière.

Christophe © getty images

Christophe : un amoureux de la musique

Christophe, de son vrai nom Daniel Bevilacqua, a su très rapidement qu'il ferait de la musique sa vie. Très jeune, il s'éprend d'artistes comme Édith Piaf ou Gilbert Bécaud avant de découvrir le blues grâce aux guitaristes Robert Johnson et John Lee Hooker. Alors qu'il délaisse de plus en plus le lycée, il découvre ensuite Elvis Presley à la fin des années 50. Il se met alors à la guitare et à l'harmonica et lance un petit groupe amateur, Danny et les Hooligans.

Christophe : ses débuts de chanteur

Christophe s'acquitte de son service militaire et peut enfin démarrer sa carrière d’interprète en 1963. Son premier morceau, « Reviens Sophie » paraît en 1964. Il revient en 1965 avec « Aline », une chanson qu'il a écrite et composée et qui deviendra l’un de ses plus grands tubes. Le succès est insensé et il se classe numéro un en France, en Belgique, au Brésil, en Israël ou en Turquie. En tout, c'est plus d'un million de 45 tours qui sont vendus dans le monde, dont 400 000 en France.

Christophe : une valeur sûre de la chanson française

Les réussites se suivent avec notamment « Les Marionnettes » (1965). Les années 1970 se passent bien et encore mieux quand il s'associe au parolier Jean-Michel Jarre à partir de l'album « Les Paradis Perdus » (1973) considéré comme l’un de ses trois meilleurs opus. « Les Mots bleus » en 1975 ou encore « Señorita », la même année, sont des événements dans la carrière du blond moustachu, comme ses Olympia à guichets fermés. En 1980, « Aline » est réédité en 45 tours et un million d'unités partent comme des petits pains. L'année 1983 voit sa troisième plus grande réussite en single avec « Succès Fou » qui porte bien son nom (600 000 ventes dans l’Hexagone).

Christophe : éternellement à la mode

L'artiste ralentit son rythme de travail à partir des années 1980. Pourtant, son opus « Bevilacqua », sorti en 1996, est très apprécié par la critique. L'artiste s’intéresse de près aux nouvelles technologies (techno et synthétiseurs) et propose, en 2001, un autre album très intéressant, « Comme si la terre penchait », puis retrouve enfin la scène enchaînant plusieurs Olympia réussis. Son dernier disque, « Les vestiges du chaos » (2016), écrit avec Jean-Michel Jarre, séduit une nouvelle fois la critique et le public, faisant du poète Christophe un artiste intemporel.

Christophe - Les dernières actus