Claude Nougaro en cinq titres emblématiques

Le Toulousain nous a quittés le 4 mars 2004. Voici cinq chansons cultes qui ont marqué sa carrière.

Claude Nougaro © Relaxnews
« Une petite fille » (1962) 

Cette chanson est le premier tube de Claude Nougaro. Refusée par Philippe Clay, elle est interprétée avec brio à la télévision en octobre 1962 par l’artiste, alors âgé de 33 ans. 

« Tu verras » (1978)

La version originale, « O que serà », est l’œuvre du chanteur et poète Chico Buarque de Hollanda. C’est de retour de Brésil que Marcia, la femme de Claude Nougaro, lui fait connaître ce titre à la mélodie entraînante. Grâce à sa reprise, le chanteur reçoit le premier disque d’or de sa carrière. 

« Le Jazz et la java » (1962)

Ce titre symbolise la personnalité musicale de l’artiste, à la fois passionné par le jazz américain et les chansons à texte du répertoire français. Claude Amont enregistre le morceau en premier, suivi d’Yves Montand. La version de Claude Nougaro paraît en 1962 sur un arrangement de Michel Legrand. 

« Amstrong » (1965)

« Amstrong, je ne suis pas noir, je suis blanc de peau. » C’est ainsi que débute cette chanson engagée. Elle est adaptée de « Go Down Moses », de Louis Amstrong. Inspirée d’un negro spiritual, la reprise de Nougaro est arrangée par Maurice Vander. 

 « Nougayork » (1987)

Après l’échec de plusieurs de ses albums, le parolier français s’exile à New York. Il s’entoure de grands musiciens, notamment Nile Rodgers et Marcus Miller. Ce titre aux sonorités rock sort en 1987. C’est un énorme succès commercial. Il est classé au top 50 pendant plus de 18 semaines. 

Claude Nougaro - Les dernières actus