Biographie Corynne Charby

Corynne Charby Né(e) le 12 juillet 1960 (56 ans)

Sa biographie

Un mannequin nommé Corynne Charby

Corynne Charby
naît le 12 juillet 1960 à Paris.
La jeune fille met rapidement un terme à ses études. En effet, elle quitte l'école après le collège.
Vers la fin des années 1970, elle se fait remarquer par une importante agence de  mannequins qui lui permet de tourner son premier spot publicitAIRe.
Cette première carrière est couronnée par une belle réussite qu’il lui permet de parcourir le monde, d’apparaître en couverture de grands magazines comme « Elle » et de participer à des défilés de haute couture.

Du cinéma à la chanson


En 1981, Corynne Charby entame  une brève carrière cinématographique.
Son premier rôle, qui demeure le plus connu, est celui de Marie Bens dans « La Chèvre » de Françis Veber.
Elle y incarne une jeune femme malchanceuse reCherchée par Pierre Richard et Gérard Depardieu.
Un an plus tard, elle fait une brève apparition dans « Plus beau que moi tu meurs » avec Aldo Maccione, puis dans « Un été d’enfer »(1984), dans lequel elle campe une prostituée.
Sa carrière d'actrice s’achève par ce dernier film.

Cependant l’artiste rêve de chanter. Le compositeur et interprète, Didier Barbelivien , lui écrit « A cause de toi », le succès est immédiatement au rendez-vous.

Toujours en 1984, elle lance son premier 45 tour, « À cause de toi », toujours écrit par Didier Barbelivien .
La même année son second album, « Ma génération », ainsi qu’un EP de six morceaux, au titre éponyme, voient le jour.
En 1985, sort le single « J’t’oublie pas », avec un style romantique qui ne lui correspond plus vraiment.

Le tube qui change tout


Ses premières productions passent plutôt inaperçues, Corynne Charby souhaite se donner une nouvelle image.
En 1986, lors d’un gala, Corynne Charby rencontre le chanteur,Christophe , qui plus tard lui écrit « Boule de flipper ».
Ce tube reste à ce jour le plus grand succès de la chanteuse.
L’année suivante « Pile ou face », écrit une fois encore par l’interprète de « Les mots bleus », est une réussite.

En 1987, sort son deuxième album, intitulé sobrement « Toi ».
En plus de « Pile ou face », qui figure sur ce disque, trois autres singles sont extraits : « Pas vu, pas pris », « Elle sortait tard le soir » et enfin « Même ».
L'album rencontre hélas un faible engouement, à l’exception de « Pas vu, pas pris » qui obtient un succès relatif.

Une femme comblée

En parallèle à une carrière bien remplie, la jeune femme épouse, en 1987, le PDG de Warner avec qui elle a un fils.
Privilégiant sa vie de famille, elle arrête brutalement sa carrière artistique.
Son mariage se solde par un divorce, mais Corynne Charby retrouve rapidement l’amour avec son second mari. Le fruit de leur union se concrétise par deux filles.

En 2003, une compilation des plus grands titres de Corynne Charby voit le jour « Boule de flipper ».