Curtis Mayfield

Curtis Mayfield Né(e) le 3 juin 1942 (74 ans)

Sa biographie

The Impressions

Curtis Mayfield, naît le 3 juin 1942 à Chicago (Etats-Unis).
Le jeune Curtis Mayfield marque ses débuts musicaux en 1956 au sein du The Roosters avec Jerry Butler, Sam Gooden, Richard Brooks et son frère Arthur Brooks.

Deux ans plus tard la formation se renomme The Impressions. À partir de cette époque, le succès est au rendez-vous. Les plus grands hits du groupe sont sans conteste « For Your Precious Love » et « Gypsy Woman ».


Change ment de cap

Lorsque Jerry Butler quitte le groupe, c’est Curtis Mayfield qui devient le principal chanteur. Il compose également de nombreux titres, notamment  « Keep On Pushin », « People Get Ready », « Choice of Colors » ou encore « This is My Country ».

Leur Chanson « Amen » est présent sur la bande originale du film « Le Lys des champs » (1963) avec Sidney Poitier.

Alors que « We're a Winner » se transforme en hymne du Black Power « Keep On Pushing » devient celui du mouvement des droits civiques aux États-Unis.


Curtis Mayfield
s’impose peu à peu comme un représentant de la communauté noire. Il rejoint  ainsi James Brown ou Sly Stone. Dès 1970, l’artiste se sépare de son  groupe et entame une carrière solo. Deux ans plus tard, le chanteur, atteint le sommet de son art avec le disque « Superfly », bande originale du film éponyme.


Un opus qui contient des textes très engagés. Il est question du gouvernement, de la communauté noire, des ghettos et de la drogue. Des sujets plutôt rares sur une bande originale. En ces temps plutôt durs, sa musique rencontre un véritable succès

Ce disque rejoint alors « What's Going On » de Marvin Gaye ou encore « Innervisions » de Stevie Wonder , de véritables appels à la prise de conscience.


Un accident qui Change tout

En 1974, Curtis Mayfield signe un très intéressant album : « Got To Find A Way » qui rencontre moins de succès que « Superfly ». Ce nouvel opus comporte notamment le slow « A Prayer ».
La même année, il sort le tube « Move On Up », qui se retrouve sur la BO du film de Ken Shapiro « Groove Tube ».


Durant les années 80, l’artiste continue sur sa lancée. Il sort notamment « Love is The Place » (1981)
« We Come in Peace With a Message of Love » (1985), ou encore « Live In Europe » (1988).

La décennie suivante n’est pas aussi rose. En effet, pendant un concert de l’année 1990, Curtis Mayfield, est victime de la chute d’un projecteur. Cet accident qui manque de le tuer, le paralyse jusqu’au cou.

Désormais, jouer de la guitare lui est impossible. Il continue cependant d’écrire et de chanter. Son état s’aggravant, il mourra finalement le 26 décembre 1999.