Biographie Cymande

Cymande Né(e) le 30 novembre 1970 (46 ans)

Sa biographie

Débuts du groupe

Le groupe se forme en 1971 à Londres, autour de neuf musiciens et chanteurs d'origines jamaïcaines et guyanaises. Ces derniers sont Desmond Atwell, Pablo Gonsales, Steve Scipio, Derek Gibbs, Sam Kelly, Mike Rose, Joey Dee, Peter Serreo et Patrick Patterson.

Le groupe est découvert par h Asa rd par le producteur John Schroeder, dans un club londonien. Il signe aussitôt le groupe chez Janus Records et enregistre leur premier single « The message ».

Dès sa sortie, la Chanson se place dans le Top 20 des charts R'n'B et pop anglais et américains. La Chanson passe ensuite en boucle sur les ondes et est intégrée dans la compilation soul intitulée « Superbad ».

Dès l'année suivante, le groupe sort son premier album, éponyme, qui sera aussitôt considéré comme indispensable au répertoire funk et jazz de l'époque. Véritable chef d'oeuvre, ce premier album se vendra à grande échelle et assurera au groupe une popularité énorme et surtout précoce.

La particularité du groupe Cymande réside dans l'appartenance de ses membres au mouvement rastafari. Transporté à Londres, ce brin d'originalité et d'exotisme fait fureur dans un milieu musical dominé à outrance par le rock.

Surnommé Nyah-Rock, leur musique adopte une dimension spirituelle et un message de « peace and love ». Cymande signifiant « colombe » en Calypso.

Après le succès de son premier LP, le groupe part en tournée aux États-Unis, aux côtés du légendaire Al Green . Cymande a alors l'occasion de se produire sur les plus importantes scènes américaines, dont The Apollo et le Soul Train.


Toutes les bonnes choses ont une fin

Adulé de tous parts, Cymande sort un nouvel album intitulé « Second time round » en 1973, suivi de l'album « Promised heights » l'année suivante. En 1974, le groupe se sépare et ses membres partent chacun de leurs côtés pour se consacrer pour la plupart à des projets en solo.

Patrick Patterson et Steve Scipio retourneront aux « west indies » et y continueront leurs carrières musicales.

En mai 2006, les anciens membres du groupe reforment Cymande le temps d'un concert à Brighton, à l'occasion du UK Funk All-Stars Night. Entre temps, un double album compilation, intitulé « The message », sort en 1999, regroupant les trois albums studios des Cymande.

Plus tard, plusieurs autres compilations voient le jour, dont « The soul of rasta » et « Renegades of funk ». Aujourd'hui, plusieurs tubes du groupe comme « Brothers on the slide », « Changes », « Dove » ou encore « Promised heights » sont des Chanson s cultes du répertoire jazz, soul et world music.


Regain d'intérêts

En 1988, un autre groupe anglais de reggae dénommé Aswad enregistre une reprise de la Chanson « The message » et la chante au concert Nelson Mandela 70th Birthday Tribute. Un regain d'intérêt pour les Cymande se fait alors ressentir auprès des mélomanes invétérés.

En 1995, Spike Lee intègre la Chanson « Bra » des Cymande dans son film « Crooklyn ». Grâce au succès du film, « Bra » passe ensuite très régulièrement sur les ondes new-yorkaises.

Vingt ans après la période de grand succès propre aux Cymande, le groupe connaît finalement un succès commercial notable, grâce aux royalties provenant des différents samples et reprises de ses Chanson s.

En effet, beaucoup sont les producteurs et groupes hip hop qui aiment sampler les vieux tubes du groupe, à l'instar du groupe De La Soul ou encore des dinosaures Kool Herc et Grandmaster Flash qui ont samplé « Bra ».

« Dove » sera également utilisé par les Fugees pour créer la Chanson éponyme de leur album « The score ». Masta Ace et Mc Solaar quant à eux ont respectivement connu un grand succès en samplant « The message » sur leurs Chanson s « Me & the biz » et « Bouge de là ».