Daniel Balavoine : sa vie avant la célébrité

Avant d’être le chanteur adulé et engagé que l’on connaît, Daniel Balavoine a connu des débuts difficiles. Retour sur les étapes importantes qui l’ont amené vers la célébrité et le succès.

Daniel Balavoine : sa vie avant la célébrité © © Pierre DUBOIS / Getty Images

Des expériences décevantes

À 16 ans, Daniel Balavoine intègre sa première formation Memphis. Il joue dans des bals, gagne correctement sa vie, mais s’ennuie au sein de cet ensemble qui ne joue pas le genre de musique qu’il affectionne. Il crée alors le groupe Shake’s et commence à interpréter ses propres chansons rock. Il intégrera ensuite Purple Eruption et Réveil, mais ces expériences tourneront court.

Son arrivée à Paris

En 1971, il monte à Paris et tout s’accélère. Il rejoint le groupe Présence qui lui permettra de se faire remarquer par la presse spécialisée puis entre dans la troupe de la comédie musicale "La Révolution française". Il intègre le groupe Blanc Bleu avec son frère Guy auprès d’Alain Chamfort et croise la route de Patrick Juvet. Après une tournée comme choriste, il crée en 1975 le groupe Mélancolie SA avec ses deux frères, mais le succès n’est pas au rendez-vous. Daniel Balavoine écrit pour sa compagne Catherine Ferry le succès "1, 2, 3" qu’elle interprétera lors de l’Eurovision 1976.

Daniel Balavoine - Les dernières actus