Les chansons les plus engagées de Daniel Balavoine

Daniel Balavoine a toujours eu la réputation d’être un artiste engagé. Il n’avait pas froid aux yeux et affirmait souvent ses opinions haut et fort, notamment à travers ses propres compositions.

Les morceaux les plus engagés de Daniel Balavoine © GAMMA / Getty Images

"L’Aziza" : le racisme

"L’Aziza", en plus d’être un hymne à l’amour destiné à sa femme d’origine juive marocaine, était aussi un titre symbolisant les convictions antiracistes de Daniel Balavoine. À travers ces mots, le chanteur tentait de répondre aux Français séduits par les idées propagées par le Front national sur la question de l'immigration.

"Mon fils ma bataille" : la place du père

Avec "Mon fils ma bataille", Daniel Balavoine s’attaque à un problème rencontré par les pères en cas de divorce. Selon la loi française, le père est souvent lésé par rapport à la mère, pour l’obtention de la garde des enfants au moment de la séparation. Enfant de divorcés et sensible à la cause, le chanteur souhaitait relancer le débat en composant ce titre.

"Frappe avec ta tête" : la torture

Balavoine ne se contentait pas de couvrir les problèmes sociétaux de son propre pays, il était aussi indigné par toutes les formes d’injustice. Dans l'album "Loin des yeux de l’Occident", titre éloquent, il aborde alors tout ce qui a trait à la violation des droits humains fondamentaux. "Frappe avec ta tête" traite notamment de la torture, acte de barbarie, monnaie courante dans certains pays situés à des milliers de kilomètres de l’occident.

Daniel Balavoine - Les dernières actus