Biographie Daniel Guichard

Daniel Guichard Né(e) le 21 novembre 1948 (68 ans)

Sa biographie

Très jeune, Daniel Guichard ressent le besoin de chanter sa vie. Aussi, après avoir travaillé aux Halles il se retrouve au magasin de disques Barclay, tandis qu'il se produit dans les cabarets accompagné d'un accordéoniste. Il donne de la voix de "parigot", chez Patachou, à l'Alcazar ou encore au Bouchon où il interprète des chansons d'Aristide Bruand. En 1966, il rejoint la maison Barclay mais cette fois en qualité d'artiste. Six ans plus tard, il connaît ses premiers succès avec "La tendresse" et un passage à l'Olympia.

La gouaille d'Audiard

Très rapidement Daniel Guichard collabore avec les plus grands, notamment avec Jean Ferrat et Michel Senlis qui lui écrivent en 1974 "Mon vieux", un hommage à son père qui meurt alors qu'il n'a que 15 ans. Christophe lui offre la musique d'un autre grand "classique", "Faut pas pleurer comme ça".
Peu présent dans les médias, le chanteur continue pourtant d'entretenir son histoire d'amour avec son public en se produisant régulièrement sur scène, notamment en 1975 et 1976 à l'Olympia. Une scène qu'il retrouve au début des années 90. Sept ans plus tôt, Daniel Guichard a renoué avec le succès grâce au " Gitan ".
Après ses albums "Retour", "Pour elle", "Gamberge" et "D'amour et d'émotion" en 1993, Daniel Guichard sort des compilations, parmi les dernières en date "Tendres années" qui regroupe ses titres phares. Autant de succès que l'artiste interprète sur scène en mars 2006 sur la scène de l'Olympia.

Le "vieux chanteur populAIRe", comme il aime à se qualifier, s'est depuis installé dans le Sud à Sauvian près de Béziers, où il se consacre à sa femme et à ses sept enfants. Soucieux de retrouver son public, ses galas se poursuivent.

Un nouvel album eponyme est sorti en 2007, sous le label Universal.

Ses vidéos