Biographie David Bowie

David Robert Jones Né(e) le 8 janvier 1947 (69 ans)

Sa biographie

Premières expériences

De son vrai nom David Robert Jones, David Bowie est né en 1947 à Londres, dans le quartier de Brixton. Dès l'adolescence, il apprend à jouer du saxophone et se produit avec les Manish Boys et les King Bees.

Il enregistre son premier album éponyme chez Decca en 1967 : son écoute est déroutante. Le titre «  Space Oddity » qui sort en 1969 le révèle au grand public, mais l'album intitulé « Man of world / Man of music » est plutôt décevant et ne ressortira que bien plus tard sous un nouveau titre.

En 1971, Bowie pose habillé en femme sur la pochette de l'album « The Man Who Sold The World » et développe un rock incisif qui se retrouve sur le titre « Hunky dory ». Avant-gardiste, il investit le glam rock et se crée un personnage sur mesure en 1972 avec Ziggy Stardust. L'album « The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the spiders from Mars » est un énorme succès et Bowie enchaîne les tournées.


L'un des meilleurs disques

Il publie en 1973 ce qui est considéré comme l'un de ses meilleurs disques, « Aladdin Sane », et il est aux manettes du légendaire « Transformer » de Lou Reed en 1975. Au cours des années 1970, il crée plusieurs titres qui restent gravés dans la légende tels « Changes », « Suffragette City », « The Jean Genie », « Rebel Rebel » et « Heroes ».

Ravagé par la drogue, il s'exile à Berlin et enregistre trois albums de musique expérimentale électronique. Le succès planétaire revient dans les années 1980 avec l'album « Scary monsters » (1980) et le titre « Ashes to ashes ».


L'acteur chanteur

En 1983 avec « Let's dance », David Bowie côtoie Madonna et Michael Jackson au hit parade. Il se consacre parallèlement à sa carrière d'acteur (« Les Prédateurs », « Furyo », « Labyrinth » avec Jennifer Connelly en 1986). A la fin de cette décennie, il fonde le groupe Tin Machine, qui publie deux albums au succès mitigé.

Revenu en solo dans les années 1990, il continue son exploration musicale entre rock et électro. David Bowie revient en grâce en 1999 avec le tube « Hours ». La nouvelle génération du rock vient même lui donner un coup de main, à l'image de Brian Molko ( Placebo ), avec lequel il chante en duo « Without you, I'm nothing ». David Bowie décide alors de renouer avec son ancien producteur, Tony Visconti. En 2002, « Heathen » réhabilite définitivement l'artiste.


Le come-back

En 2003, un best-of est édité tandis que la célébration des trente ans de Ziggy Stardust prend la forme d'une réédition en double CD et DVD. Des ennuis de santé assez sérieux et une opération au cœur contraignent David Bowie à annuler sa tournée française, programmée en 2004. Depuis, il a enregistré quelques duos et est monté sur scène avec le groupe Arcade Fire .

En 2008, on le retrouve en tant que collaborateur sur l'album de Scarlett Johansson , mais aussi comme acteur dans le film « August ».

David Bowie revient en juillet 2009, avec VH1 Storytellers, album où l'artiste interprète huit de ses titres en version live dans l'émission de télévision éponyme.

Alors qu'on le croyait à la retraite, David Bowie surprend le monde entier le 8 janvier 2013, jour de son 66e anniversaire, en annonçant la sortie d'un nouvel album.

« The next day » sort le 11 mars, précédé de deux singles, « Where Are We Now » et " The stars (are out tonight) ".

David Bowie s'est éteint le 10 janvier 2016 après un long combat contre la maladie. Atteint d'un cancer, le chanteur est mort entouré de ses proches.

Les dernières actus de David Bowie

Ses vidéos

Ses photos