David Bowie : 5 faits qui expliquent pourquoi il est devenu une icône absolue

La star britannique aux mille visages s'est imposée comme une légende pop-rock indétrônable. Voici 5 raisons pour lesquelles David Bowie est parvenu à transcender son statut d'artiste.

David Bowie icône absolue © Getty images

« Space Oddity » (1969) : le tube intersidéral

David Bowie se fait connaître en 1969, avec son single 45 tours « Space Oddity ». Un thème opportunément choisi puisque le morceau, qui évoque un dialogue entre un astronaute et son contrôleur au sol, sort le 11 juillet, dix jours avant que les Américains n'alunissent à bord d'Apollo 11. La BBC utilise alors la chanson pour accompagner la retransmission de ces images historiques et les ventes de « Space Oddity » s'envolent à la vitesse de la lumière.

Une icône publicitaire

David Bowie a vite compris l'intérêt du marketing. En 1969, année de la sortie de « Space Oddity », il tourne dans une pub pour de la crème glacée, incarnant un jeune rockeur. Le clip est signé Ridley Scott, qui débute sa carrière de réalisateur. D'une marque de saké, à Pepsi et Vittel, jusqu’à Louis Vuitton, David Bowie a su utiliser les marques à son avantage tout au long de sa carrière, augmentant à chaque occasion le prestige et la puissance de son image.

Son androgynie revendiquée

David Bowie a passé sa vie à mélanger look masculin et féminin avec un goût prononcé pour la théâtralité, jusque dans ses coupes de cheveux. Androgyne, le chanteur a bousculé les codes dès le début des années 70, en incarnant les personnages flamboyants de Ziggy Stardust et d'Aladdin Sane, ou en posant en robe, allongé sur un sofa, sur la couverture de son album « The Man Who Sold the World », sorti en 1970 aux États-Unis.

Une sexualité ouverte et libérée

David Bowie a toujours assumé les lignes floues de sa sexualité. D'article en article, d'époque en époque, on a pu lire : « Je suis gay », « Je suis hétéro », « Je suis bisexuel ». Autant d'affirmations vraies, pour un chanteur qui revendiquait le droit à la complexité et a souvent publiquement regretté que l'on tente de l'enfermer dans des cases. Une attitude d'ouverture qui en a fait l'icône de minorités sexuelles se retrouvant dans son refus d'accepter qu'il y ait une sexualité « normale ».

Un regard hypnotisant

David Bowie n'avait ni les yeux vairons, ni ne portait de lentilles. L'icône avait un œil bleu et un œil marron, résultat causé par ce que l'on appelle une mydriase permanente, c'est-à-dire une dilatation perpétuelle de la pupille. Son œil à la pupille irrémédiablement dilatée, et donc foncé, était dû à un coup donné par son ami George Underwood, qui deviendra plus tard son graphiste. La petite histoire voudrait que les deux garçons se soient battus pour une fille, sans que les protagonistes ne l'aient confirmé.

David Bowie - Les dernières actus