Biographie David Gilmour

Sir David Jon Gilmour Né(e) le 6 mars 1946 (72 ans)

Sa biographie

Chanteur et guitariste des Pink Floyd jusqu'à la séparation du groupe, David Gilmour a toujours eu le souci d'offrir des productions solos qui témoignent son génie créateur.

Bercé par le rock and roll de Bill Haley, David Gilmour , qui effectue ses études au Cambridge Collège of arts and technology, rencontre Syd Barrett. Ils reprennent des morceaux de The Beatles ou encore des The Rolling Stones.
Alors que David Gilmour joue dans plusieurs groupes (dont les Flowers qui vont tourner essentiellement en France et en Espagne) entre 1963 et 1966, Syd Barrett le convie à l'enregistrement du deuxième album de The Pink Flyod, le groupe de rock psychédélique qu'il a fondé en 1965 avec Roger Waters, Rick Wright et Nick Mason. Ce dernier, batteur, qui assiste impuissant à la destruction de Syd Barrett, grand consommateur de drogues, demande à David Gilmour de remplacer son ami.

Syd Barrett et David Gilmour se retrouvent ainsi tous deux sur le titre "A saucerful of secrets" sans pour autant avoir joué ensemble.
Dès lors, l'impact de David Gilmour devient considérable sur la formation notamment avec le troisième album "Ummagumma" (1969), un double album qui comprend des enregistrements publics et des expérimentations solos.


Dark side of... Pink Floyd

C'est avec "Dark side of the moon" que le groupe atteint le sommet de son art (sorti en 1973 mais joue en concerts dès l'année précédente).
Le succès est sans précédent en Grande-Bretagne comme ailleurs. Il reste d'ailleurs à ce jour, l'album le plus vendu de l'histoire pour un artiste britannique.
Au milieu des années 70, "Shine on you crazy diamond" (extrait de l'un des albums le plus "pianant" et le plus torturé de The Pink Floyd "Wish you were here") est un hommage à l'ami de toujours, Syd Barrett.
Un an après la sortie d'"Animals", David Gilmour se lance dans une carrière solo en 1978 avec l'album éponyme. Il prend également le chemin de la réalisation avec l'album de Kate Bush, "The kick inside".
A l'instar du succès de "Dark side of the moon", "The wall" (1979), un opéra rock né essentiellement de l'imaginAIRe de Rogers Waters. Une oeuvre autobiographique qui symbolise l'isolement émotionnel du compositeur, arrangeur, bassiste et chanteur. Marqué par un père absent et une mère abusive ainsi que par un système scolaire rigide, il fait de son personnage, Pink, un producteur qui s'imagine dictateur. L'oeuvre qui marque une rupture avec les productions précédentes du groupe, confirme les tensions, déjà ressenties depuis plusieurs mois et notamment matérialisées par le départ du claviériste, Rick Wright.


Relents moribonds

David Gilmour , qui sort un nouvel album solo "About face" (1984), se retrouve avec Roger Waters, qui estimant que le groupe est allé au bout de ses compostions psychédéliques quitte la formation. Roger Waters et David Gilmour entrent alors dans un conflit juridique qui tourne à l'avantage du dernier. Deux albums parviennent néanmoins à sortir : "A momentAry lapse of reason" (avec de nouveaux musiciens tel que John Helliwell, le saxophoniste de Supertramp) en 1987 et "The division bell" en 1994. En 1995, c'est la sortie d'un album live "Pulse".

Dix ans seront nécessaire à The Pink Floyd pour se reformer. Ce sera sur l'insistance de Bob Geldof, l'organisateur du Live 8. Un moment inoubliable pour les fans, qui attendent, fébriles, l'album improbable.
Dans l'attente, David Gilmour sort son troisième album solo, " On an island ", et se produit en France, toujours en 2006.

En 2008 il revient avec un nouvel album qui s'appelle "Live in Gdansk".
Deux ans plus tard, l'artiste collabore à "Metallic Spheres", le nouvel album du groupe électro britannique The Orb.

Le 22 mai 2008, David Gilmour reçoit le prix Ivor Novello2008 pour l’ensemble de sa carrière.

 

Plus tard, la même année, lors des célèbres Q Awards, on lui décerne un prix pour sa contribution exceptionnelle à la musique. Gilmour dédie son prix à la mémoire de Richard Wright, claviériste, compositeur et chanteur des Floyd, et son grand ami et complice, mort d’un cancer, le 15 septembre 2008.

David Gilmour poursuit son action caritative. Non seulement, il renonce à ses cachets quand il joue (ou aide) dans ces concerts, mais il lui arrive de reverser une partie des bénéfices de ses disques (ou d’une partie de la vente de sa maison, au profit de Crisis …) à des associations humanitaires.

 

Gilmour et Pink Floyd: Je t’aime, moi non plus!

Les rapports sont toujours tendus entre les ex-membres du groupe. La mort de Wright n’arrange rien. Pourtant, le 10 juillet 2010, David Gilmour et Roger Waters jouent ensemble quatre titres sur scène dans le cadre de l’œuvre de charité Hoping. Et, le 12 mai 2011, Gilmour rejoint Waters sur scène, à l’O2 Arena de Londres, lors de la tournée mondiale The Wall Live de ce dernier. Lors de ce même concert, Gilmour et Nick Mason interprètent «Outside the Wall».

En novembre 2014, après vingt ans de silence discographique, sort «The Endless River», le dernier album des Pink Floyd. C’est un recueil d’inédits qui met un point final à l’œuvre commune des Floyd. « Ce sera la dernière chose que nous sortirons », a déclaré Gilmour sur les ondes britanniques, précisant qu’il n’y avait plus de musique qui traînait dans les archives. Gilmour et Mason sont à l’origine du projet et ils le présentent comme un hommage à Richard Wright. Il quasiment exclusivement instrumental. Ils ont, sans Roger Waters, réenregistré plusieurs morceaux ou ajouté çà et là quelques guitare et batterie. L’album devient, en octobre, l’album le plus acheté en prévente sur Amazon.

En 2015, à l’occasion des entretiens donnés lors de la sortie de son nouvel album, Gilmour annonce qu’il n’y aura pas de reformation de Pink Floyd avec Roger Waters. 

David Gilmour, quant à lui, s’estime trop vieux pour reformer un groupe et, depuis la mort de Richard Wright, son «compagnon d’écriture», il ne voit pas de raison de le faire. Il préfère inviter des amis musiciens sur ses albums ou concerts. 

2015-2016- 2017 : nouvel album solo, « Rattle That Lock », tournée et Pompéi : le retour

Après la sortie de son single «Rattle That Lock» (qui comporte une surprise pour les auditeurs français, avec la reprise du jingle de la SNCF), en juillet 2015 et de l’album en septembre, David Gilmour décide d’entreprendre une tournée dans les plus anciennes salles du monde (ou lieux où l’on peut donner des concerts). Cette grande tournée, dite Rattle That Lock Tour, se poursuit en 2016. 

A l’été 2016, la tournée Rattle That Lock Tour s’arrête en France : Paris, Besançon, Nîmes. Mais c’est en Italie qu’elle va atteindre son pic de notoriété. Car, après deux concerts à Rome au Circus Maximus, David Gilmour se produit à nouveau dans les arènes de Pompéi (7 et 8 Juillet 2016), là où eut lieu l’enregistrement mythique du film musical des Floyd d’Adrian Maben, en 1971. Mais cette fois, il y a du public et le show est grandiose. Un des deux concerts est filmé et retransmis en direct dans 2000 salles de cinéma dans le monde. Moment unique dans un lieu exceptionnel où aucun spectacle n’avait jamais été donné depuis l’irruption du Vésuve, en 79 après J.C. 

L’album « David Gilmour - Live at Pompeii » sort le 1er décembre 2017. En octobre 2017, il est dans le Top 5 de 11 pays (N°1 en Italie, 2 en Allemagne et 3 en Grande-Bretagne). Il a été N°4 dans le classement des Album Rock et 45 au Billboard Top Albums. Un album vinyle de 4 titres se défend bien aussi.

Le 13 septembre 2017, 2 000 cinémas projettent en avant-première ce qui sera le contenu du DVD du concert à Pompéi. Le 29 septembre 2017, le DVD « Live at Pompeii » est disponible. Le concert a été filmé en 4K (ultra haute définition). La partie concert est plus importante que ce qui a été montré en live lors de la retransmission en direct, car il mélange deux concerts donnés en 2016. S’y ajoute un mini documentaire sur la préparation, des entretiens et anecdotes sur le concert de 1971 et un hommage à Rick (Richard) Wright. Le DVD est N°1 en Grande-Bretagne, Australie, Canada, Suède et aux Pays-Bas. Il est N°5 en France.

 

Les dernières actus de David Gilmour

Ses vidéos

Ses photos