Biographie David Ruffin

David Eli Ruffin Né(e) le 18 janvier 1941 (75 ans)

Sa biographie

Premiers pas dans le gospel

David Eli Ruffin, de son nom complet passe son enfance dans sa ville natale à Whynot, Mississipi. Quelques mois à peine après sa naissance, la mère de David Ruffin décède, le laissant avec son père Eli Ruffin et ses 4 autres frères et soeurs, Quincy Ruffin, Jimmy Ruffin, Ritaz Mae et Rosetta.

Par ailleurs, cette dernière décèdera peu de temps après. En 1942, le père de David Ruffin se remarie avec une institutrice, Earline Ruffin qui donnera naissance à Calvin Ruffin.

La famille de David Ruffin est pratiquante dans l'église de Mount Salem Methodist auprès duquel le jeune garçon apprend le gospel. Ainsi, il intègre la chorale de l'église et se produit en public dès que l'occasion se présente.

Vivant auprès d'un père violent, David Ruffin décide de quitter le domicile familial à l'âge de 14 ans et part pour Memphis, Tennessee.

Sûr de son talent pour la musique, David Ruffin n'attend pas longtemps pour intégrer un groupe. Ainsi, en 1956, alors qu'il est âgé de 15 ans, David Ruffin débarque à Hot Springs, Arkansas avec le musicien de jazz Phineas Newborn, Sr.

Au gré de ses rencontres, David Ruffin intègre tour à tour le The Dixie Nightingales et Soul Stirrers de fameux groupes de gospel.

Après avoir commencé dans le domaine du gospel, David Ruffin décide d'élargir son répertoire avec d'autres genres musicaux comme le R'n'B ou même la Pop.

C'est ainsi qu'il fait la rencontre de plusieurs personnalités tels Dorothy Helen ou Eddie Bush mais également Billy Davis, un grand auteur-compositeur et Gwen Gordy Fuqua la soeur aînée de Berry Gordy, le patron de la Motown.

En 1958, David Ruffin sort ses premières Chanson s auprès de la Vega Records sous le nom de « Little David Bush ».

Trois ans plus tard, David Ruffin intègre The Voice Masters avant de suivre Billy Davis dans son label Check-Mate Records.


Le succès avec The Temptations

Parallèlement à la carrière de son frère, Jimmy Ruffin poursuit également une carrière de chanteur à Detroit, Michigan. Celui-ci a signé un contrat avec Miracle Records, une filiale du label Motown.

En 1964, un des chanteurs du groupe The Temptations, Elbridge "Al" Bryant est viré. On propose alors à Jimmy Ruffin de reprendre sa place, ce dernier refuse et la propose à son frère David Ruffin.

C'est ainsi que David Ruffin intègre The Temptations aux cotés de Melvin Francklin, Otis Williams, Paul Williams et Eddie Kendricks.

Dans un premier temps, David Ruffin chante principalement dans les coeurs tandis que Eddie Kendricks et Paul Williams jouent les solos. Mais à la fin de l'année 1964, David Ruffin voit la chance lui sourire en interprétant la Chanson « My girl ».

Dès sa sortie, la Chanson est un hit et se classe à la première place du Billboard Hot 100 ainsi que du Billboard Ho R'n'B.

Par la suite, les tubes de The Temptations s'enchaînent avec les Chanson s comme « Since I lost my baby », « Ain't too proud to beg » ou encore « (Loneliness made me realize) It's you that I need ».

Avec sa nouvelle place de leader au sein de The Temptations, David Ruffin devient de plus en plus dépendant à la cocaïne.

Par ailleurs, le comportement de l'artiste se dégrade de plus en plus tel qu'il devient en retard voire même absent lors des répétitions.

Les problèmes d'ego surgissent également et lorsque The Supremes est devenu Diana Ross and The Supremes , David Ruffin estime qu'on devrait faire de même avec son nom et The Temptations.

De plus avec ses problèmes liés à la drogue, il demande des acomptes auprès de Berry Gordy, ce qui finit par froisser ce dernier.


Carrière solo

Au milieu de l'année 1968, David Ruffin assiste au concert de sa petite amie Barbara Martin. Malheureusement, The Temptations donne un concert au même moment et David Ruffin sera remplacé à la dernière minute par Dennis Edward.

Las de cet énième lapin, David Ruffin est définitivement exclu de The Temptations. En dépit de ce renvoi, le chanteur n'hésite pas à monter sur scène et arracher le micro de Dennis Edward pendant des concerts de The Temptations, notamment lors de la Chanson « My girl ».

Après l'aventure The Temptations, David Ruffin poursuit une carrière solo et sort son premier titre « My whole world ended (the moment you left me) » en 1969 et se classe à la 9e place du Billboard Hot 100.

D'autres titres comme « World of darkness », « I let love sleep away », « Statue of a fool » ou encore « No matter where » ne tardent pas à suivre le succès du précédent.

Rencontrant sans cesse des problèmes avec la Motown, l'artiste finit par quitter cette dernière au profit de Warner Bros. Records.

En 1980, David Ruffin sort son dixième et dernier album intitulé « Gentleman Ruffin », par ailleurs l'album « David », enregistré en 1971 chez Motown ne sort qu'en 2004.

Pendant les années 80, David Ruffin est arrêté à plusieurs reprises, notamment pour ne pas avoir payé ses impôts mais aussi pour possession de drogue.

En 1985, le chanteur revient sur le devant de la scène aux cotés d'Eddie Kendricks pour quelques concerts aux cotés de Hall & Oates.

En 1989, les membres de The Temptations se réunissent à l'occasion de leur introduction au Rock and Roll Halll of Fame.

Le 1er juin 1991, David Ruffin est retrouvé mort aux suites d'une overdose il était alors âgé de 50 ans.

Stevie Wonder et Aretha Franklin ont chanté durant ses obsèques qui ont été payées en partie par Michael Jackson.

David Ruffin laisse Cheryl Ruffin, Nedra Ruffin, Kimberly Ruffin et David Jr Ruffin, issus de ses mariages avec Sandra Ruffin et Joy Hamilton ainsi que d'une petite amie.