Biographie Debarge

Debarge Né(e) le 30 novembre 1978 (38 ans)

Sa biographie

Les frères et soeur DeBarge

En 1977, les frères Bobby DeBarge et Tommy DeBarge forment le groupe Switch avec Greg Williams, Jody Sims, Eddie Fluellen et Phillip Ingram. La même année, ils se font repérer par le grand frère du roi de la pop, Jermaine Jackson qui leur permet de signer avec Motown et d'enregistrer leurs premiers hits.

Plus tard, les managers du groupe découvrent le talent de Mark DeBarge, Randy DeBarge et El DeBarge qui chantent aussi bien que leur frère Bobby DeBarge et leur soeur Bunny DeBarge.

Après quelques auditions devant Jermaine Jackson , producteur de Switch, le groupe formé des quatre frères et soeur Bunny, Marty, El et Randy DeBarge signe avec Motown's Gordy en 1979 et adoptent le nom de DeBarge. Plus tard, ils seront rejoints par leur frère James DeBarge.

En 1981 sort leur premier album éponyme avec leur single « What's your name ». L'album ne rencontre aucun succès et les musiciens sont obligés de produire eux-mêmes le prochain qu'ils intitulent « All this love ».

Ce sera avec leur single de 1983 « I like it », numéro 2 du Billboard R&B singles chart que le groupe commence à sortir de sa coquille.

Le hit sera suivi par la brillante composition de El DeBarge « All this love » qui atteint le sommet du R&B chart, cartonne au pop chart et au Billboard Adult Contempor Ary chart.

Les DeBarge remportent leur premier disque d'or et se font inviter pour leur première apparition publique par Motown aux côtés du groupe High Inergy.


« Rhythm of the night », le meilleur tube pop

Toujours en 1983, les DeBarge publient rapidement leur troisième album « In a special way » qui marque fortement les mélomanes de la R'n'B grâce à la voix douce et l'approche musicale de El DeBarge.

Le mémorable album a donné les hits « Time will reveal » et « Love me in a special way » aux sons d'harmonica de Stevie Wonder .

Suite à la publication de l'album, le groupe assure la première partie de la tournée de Luther Vandross en 1984 et acquiert sa célébrité. Après l'année de tournée pleine de succès, le collectif lance « Rhythm of the night » en 1985.

La pièce éponyme initialement présentée sur le film « The last dragon » de Motown devient le meilleur tube pop du groupe atteignant la troisième position du Billboard Hot 100. Le hit restera d'ailleurs le single le plus vendu et le plus réussi des DeBarge. Un autre titre, « Who's holding Donna now » du Pop Top 10 contribue également au succès en or de l'album.

La même année, certains membres du groupe apparaissent au TV Show Episode de Miami « Bought and paid for » avec deux chansons dont la fameuse « Rhythm of the night ».

Cependant, après la réalisation des chansons « The heart is not so smart » et « You wear it well » que le groupe présente dans l'émission télévisée The facts of life, El DeBarge quitte celui-ci.

Devenu le chouchou des producteurs, il va entamer une carrière solo. Le public va le connaître pour ses singles « Who's Johnny » et « Love always » ainsi que « Lost without her love ».


« Bad boys », le dernier album

Après le départ de El DeBarge suit celui de Bunny DeBarge qui va sortir son seul album solo « In love » avant de se retirer du monde du show-business.

Sans El et Bunny DeBarge, le groupe a du mal à redémarrer. Aussi, les musiciens quittent Motown pour Striped Horse Records en 1987 et recrutent Bobby DeBarge. Ce dernier va aider ses petits frères à la réalisation de leur dernier album « Bad boys ».

Sur cet album, Bobby DeBarge interprète « I got you babe » tandis que James DeBarge chante « Dance all night ». Malheureusement, l'album est un échec en raison d'une promotion inadéquate.

Après une tournée et une apparition au Punky Brewster show, les frères Bobby et Chico DeBarge, interprète de « Talk to me », sont arrêtés par la Police, dans le Michigan, pour trafic de drogue et écopent de cinq années de prison à Milan. Cet incident va conduire à la dissolution du groupe en 1989.

Après ce déclin, tous les membres de DeBarge dont James DeBarge, mari de Janet Jackson , doivent faire face à leurs problèmes d'abus d'alcool et de drogue pendant des années.

Bobby DeBarge trouvera la mort en 1995 à l'âge de 39 ans. Son frère El DeBarge sera très affecté par son départ.

En 1998, les quatre frères James, Marty, El, et Randy DeBarge se réunissent pour présenter quelques concerts dont le Sinbad's Summer Jam concert à Aruba où ils chantent « I like it » et « All this love ». Des chanteurs de hip-hop vont par la suite reprendre certains de leurs titres.