Sa biographie

Une première mouture a existé avant 1968.
L'initiative du groupe revient à un homme de pub et à un jeune industriel qui voulaient s'essayer au business parfois lucratif de la musique. L'embryon du groupe s'est formé autour du batteur Chris Curtis et du clavier John Lord, suivi rapidement du guitariste Ritchie Blackmore, revenu d'Allemagne, puis du batteur et du chanteur de "The Maze", Ian Paice et Rod Evans. Une formation évoluant sous le nom de Roundabout.


Les débuts

Après une tournée en Scandinavie, le groupe rentre à Londres, se rebaptise brièvement "Concrete God", avant d'endosser définitivement le nom de Deep Purple .

Dès 68, et après avoir répété dans une ferme, le groupe sort son premier opus, "Shade of Deep Purple ". Enregistré en 18 heures, il comprend quelques reprises, dont une de Joe South qui deviendra un gros succès aux USA.

En 1969, le groupe propose un deuxième album "The Book of Taliesyn", et dans la foulée un 3e, " Deep Purple ".
Une période assombrie par deux évènements : tout d'abord le dépôt de bilan de leur label, mais également leur éviction de la dernière tournée américaine du groupe d'Eric Clapton, "Cream".
Eté 1969 : changement d'effectif. Le chanteur Rod Evans et le bassiste Nick Simper sont remplacés par Ian Gillan et Roger Glover. Un différent artistique en est la raison, Ritchie Blackmore souhaitant un répértoire plus "Heavy".

Peu après et suivant la mode du moment (le mélange pop et classique) Jon Lord compose Concerto for Group and Orchestra, mêlant la musique de Deep Purple avec le London Philharmonic Orchestra.


La tornade "In Rock"

1970 : Le groupe sort l'album "In Rock", où sont jetées les bases de son style, riffs de guitare puissants, voix hurlante...bref, le hard rock.
Une pochette inoubliable également, avec un pastiche du Mont Rushmore (les visages des présidents des Etats-Unis sont remplacés par celui des musiciens.). Le single "Black Night" atteint la deuxième place des Charts anglais, l'album la quatrième.

En 1971, le groupe crée sa propre marque, les disques Purple. Après le single "Strange Kind of Woman", le groupe sort en septembre l'album "Fireball".

Moins réussi que son extraordinAIRe prédécesseur, il devient néanmoins numéro 1 en Grande-Bretagne. En 1972 sort "Machine Head". L'album connaît un succès mondial retentissant. Il faut dire qu'il contient l'un des grands classiques du rock, au riff de guitare historique, "Smoke On The Water".

La même année, le groupe assure pas moins de cinq tournées américaines, et enregistre au Japon son fameux double album live "Made In Japan".

Un disque ou Blackmore, Lord et Paice rivalisent d'audace instrumentale. Une rivalité qui commence d'ailleurs à générer des tensions. En 1973 sort " Who Do You Think We Are ".
Cet album plutôt terne sera le dernier pour Gillan et Glover, qui quittent la formation.


L'ère Coverdale

A défaut de pouvoir recruter Paul Rodgers, l'ancien chanteur de "Free", le groupe s'offre les services de David Coverdale, chanteur bluesy et ancien vendeur de pantalon. Le nouveau bassiste s'appelle quant à lui Glenn Hughes, un musicien chevronné Passionné de soul music.

Cette nouvelle mouture du groupe sort "Burn", un album assez différent des précédents, avec des sonorités plus blues et funk, comme son successeur "Stormbringer".

Le succès est toujours au rendez-vous. Blackmore, au caractère difficile, échappe de peu à la prison après avoir incendié le matériel de scène à l'issue d'un festival en Californie ! Il faut dire que la nouvelle direction du groupe ne lui plait guère.

A l'issue d'un concert à l'Olympia, le célèbre guitariste annonce son départ, pour fonder sa propre formation, Rainbow. Lord et Paice sont également au bord de la démission, mais l'insistance de Coverdale et Hugues les fera fAIRe machine arrière.

Deep Purple en Gage alors un jeune virtuose de la 6 cordes, Tommy Bolin, et sort "Come Taste The Band".
Les fans sont déconcertés, et le succès n'est plus au rendez-vous. La situation se complique encore avec les problèmes de drogue de Hugues et Bolin.

En 1976, Deep Purple se sépare. Peu après Bolin décède d'une overdose. De son côté, Coverdale forme son propre groupe " Whithesnake ", embauchant temporAIRement Lord et Paice.


La renaissance

Près de vingt ans plus tard, en 1984, séisme dans le monde du rock : Deep Purple se reforme avec Gillan, Glover, Blackmore, Lord et Paice ! Le groupe sort l'album " Perfect Stranger ", ce qui leur permet de renouer avec le succès et de partir pour une gigantesque tournée.
En 1987 sort " House Of The Blue Night ".

Deux ans plus tard, les vieilles rivalités ressurgissent, avec le départ de Gillan parti reformer le Ian Gillan Band.

En 1990, Deep Purple sort un nouvel album " Slaves And Masters " avec un nouveau chanteur, Joe Lynn Turner.
Nouveau coup de théâtre en 93.
Alors que Turner a posé sa voix sur les maquettes d'un tout nouvel album du groupe, c'est finalement Gillan qui reprend sa place pour chanter sur " The Battle Rages On " et pour partir pour la tournée fêtant le 25e anniversAIRe de la formation.

Re-coup de théâtre : C'est au beau milieu de cette tournée que le bouillonnant Ritchie Blackmore va annoncer son départ immédiat ! C'est le guitar-héro Joe Satriani qui assurera la fin de cette série de concerts, avant que Steve Morse ne prenne officiellement la place de Blackmore au sein du groupe.

La nouvelle mouture de Deep Purple sort en 96 l'album "Purpendicular" puis deux ans plus tard "Abandon"
Blessé au genou et plus globalement éreinté, John Lord est remplacé en 2001 par un musicien ayant évolué au sein de Rainbow, Black SAbbath mais aussi Whitnesnake, Don AIRey.
Le groupe propose en 2003 un nouvel album "B Ana Nas".

2005 : Deep Purple fait son retour avec " Rapture Of The Deep ". Un nouvel album que le groupe est parti défendre sur les scènes du monde entier. Ils sont en France, notamment sur la scène parisienne de l'Olympia, en novembre 2007 et sur les scènes de tout le monde l'année suivante.

Jon Lord avait contribué à la formation deDeep Purple en 1968. Il était également le compositeur de nombreux tubes du groupe de légende.

En juillet 2012, c'est la disparition de John Lord.

Les dernières actus des Deep Purple

Ses vidéos

Ses photos