Biographie Derek and The Dominos

Derek and The Dominos Né(e) le 30 novembre 1969 (47 ans)

Sa biographie

Un début inattendu

Jim Gordon et Carl Radle quittent le groupe américain Delaney, Bonnie & Friends des années 1960 pour accompagner Joe Cocker dans sa tournée Mad Dogs and Englishmen avec Leon Russell.

Bobby Whitlock reste avec les frères Bramlett pendant un certain temps avant de rejoindre Eric Clapton en Angleterre. Ensemble, les deux musiciens écrivent et composent les premières pièces pour leur futur répertoire. Peu de temps après, ils font appel à Carl Radle et Jim Gordon et deviennent les choristes de George Harrison pour son album « All things must pass » de 1970.

En parallèle, les musiciens forment un groupe et se présentent officiellement au Lyceum Theatre de Londres le 14 juin 1970. On les connaîtra alors sous l'appellation de Derek and The Do minos.

Selon Eric Clapton , le nom du groupe a été suggéré lors de leur soirée de présentation officielle par Tony Ashton qui le surnommait Del et qui voulait appeler le groupe Del and The Do minos. Tony Ashton finit par les présenter sous le nom de Derek and The Do minos que les musiciens ont adopté par la suite.


Célébration de l'amour avec « Layla and other assorted love songs »

Après cette apparition publique, le groupe s'embarque dans une tournée anglaise pendant l'été 1970 et se produit dans des clubs du Royaume-Uni où Eric Clapton avait l'habitude de jouer. Du mois d'août au mois d'octobre 1970, les Derek and The Do minos travaillent au Criteria Studios de Miami, aux États-Unis sous la direction de Tom Dowd, producteur de Atlantic Records.

Ils enregistrent leur double album « Layla and other assorted love songs » célébrant l'amour, le blues et le rock. Une bonne partie des pièces dont la fameuse « Layla » a été inspirée de l'amour de Eric Clapton pour sa femme Pattie Boyd qui était alors l'épouse de son grand ami George Harrison .

Dans les bacs en novembre 1970, le double album d'un blues-rock incandescent est composé de 14 titres dont 3 blues lents au cours desquels Eric Clapton et Duane Allman se livrent dans une joute de guitare remarquable.

A part « Layla » qui deviendra un hit des radios FM, l'on trouve parmi les titres, « Thorn tree in the garden » en souvenir d'un petit chien assassiné et bien sûr le monument « Bell bottom blues ». L'album entre dans le Top 10 aux États-Unis mais reste loin du succès au Royaume-Uni.


Fin d'une aventure

Après l'enregistrement de « Layla and other assorted love songs », les Derek and The Do minos font une tournée aux États-Unis. Duane Allman retourne auprès de The Allman Brothers Band mais accompagne le groupe au Curtis Hixon Hall de Floride le 1er décembre 1970 et au Onondaga County War Memorial de New York la nuit d'après.

Les différents concerts de la tournée vont donner naissance à l'album live « In concert ».

En 1971, les membres du groupe se rejoignent pour enregistrer leur second album sur lequel devait figurer une reprise du « Little wing » de Jimi Hendrix . Mais en raison de multiples tensions, les musiciens se séparent sans le compléter.

En été 1972, leur single « Layla » fait un tabac aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Au fil des années Eric Clapton et Carl Radle vont continuer à travailler ensemble avant la mort de ce dernier en 1980.

Plus tard, leur fameux album « Layla and other assorted love songs » sera reconnu comme l'une des meilleures réalisations de ses auteurs dont Eric Clapton .