Drupi

Giampiero Anelli Né(e) le 10 août 1947 (69 ans)

Sa biographie

« Vado via », une grande révélation

A 15 ans le jeune Drupi se produit dans des salles de danse de sa ville natale avant d'intégrer le groupe Le Calamite. Vers la deuxième moitié des années 1960, il rejoint le groupe I Frenetici.

Plus tard, il se fait remarquer par les auteurs et producteurs Luigi Albertelli et Enrico Riccardi qui l'introduisent dans le monde discographique.

En tant que soliste, son premier 45 tours signé Ariston Records est publié en 1970. Deux ans plus tard, le chanteur passe à la Dischi Ricordi qui lui permet de participer au Festival de Sanremo en 1973 avec le tube « Vado via », son premier succès international.

Par la suite, Drupi fut invité à se produire dans différentes parties de l' Europe et apparut sur BBC aux côtés de gros Cali bres comme Tom Yones, Paul McCartney et bien d'autres. Après « Vado via », Drupi enchaîne avec une série de hits qui confirment son succès en Europe et sur les marchés de langue espagnole.

Citons entre autres « Sereno è » et « Piccola e fragile » de 1974, « Due » qui lui assure la victoire au Festivalbar de 1975 ou encore « Paese » devenue la bande son de l'émission télévisée italienne Domenica In de 1978 et 1979.

En 1982, il arrive en 3ème position au Festival de Sanremo avec « Soli » suivi deux ans après par « Regalami un sorriso ».


Le meilleur de la musique

Toujours aussi soucieux d'offrir le meilleur de sa musique au public, Drupi fait cadeau de l'album « Amica mia » en 1992. L'année d'après, le chanteur autorise pour la première fois, la publication d'une collection de ses pièces qui remporte un disque d'or juste deux mois après sa sortie.

De 1994 à 1997, l'artiste enchante son public avec ses albums « Storie d'amore », « Voglio una donna », « Drupi » et « Belle bellissime ». En 1998, Drupi décide de fonder la Proxima Centauri afin de réaliser un rêve, celui de produire de la musique loin des multiples contraintes du marché et centrée uniquement sur la beauté de celle-ci.

Bien évidemment, les premiers fruits de Proxima ne pouvaient que contenir les meilleures oeuvres de Drupi. L'artiste choisit de se rendre à Los Angeles pour la réalisation de son projet.

Pour sa sympathie spontanée et ses talents musicaux, il lui a été très fa ci le de collaborer avec des grands noms de la musique qui l'accompagnent à la réalisation du « Best Drupi vado via ».

A l'affiche, le claviériste Larry Duun, Vinnie Collaiuta le batteur de Sting , le bassiste John Patitucci, Jim Crespo, guitariste de Aerosmith puis Charles Fearing le guitariste acoustique de Michael Jackson et enfin The Pentecostal Community Choir de Los Angeles, choristes de Mariah Carey dans ses spectacles.


Idole du public européen

En trois mois, Drupi a vendu plus de 250 000 exemplaires de son « Best Drupi vado via » en Europe . Dans la foulée, l'artiste retourne à Los Angeles pour produire l'album « Bella e strega » signé Proxima.

Il est invité pour une tournée promotionnel le de son nouvel album en Allemagne où il signe un contrat éditorial avec Siebenpunkt qui a déjà publié Eros Ramazzotti . Au fil du temps, Drupi est également devenu l'idole du public de l' Europe de l'Est.

A Varsovie, il est considéré comme un héros national. A Moscou, il rassemble plus de 100 000 spectateurs lors d'un concert dans un grand stade de la capitale russe. En 2003, il se produit à la Place de L'Horloge de Prague réservé jusque-là aux mythiques Rolling Stones.

En décembre 2004, son album de perles rares « Buone notizie » est dans les bacs. En mai 2007, il revient avec « Fuori target » et fait un carton avec sa Chanson « Ma io rinascero ».

Au cours des années, sa fameuse Chanson « Vado via » a été reprise par de nombreux artistes tels que The New Seekers, Loud Family et Frida.

Drupi reste l'artiste discret qui préfère l'art de la Chanson à la notoriété et les matraquages médiatiques.