Earth Wind and Fire : leurs 5 plus grands succès

Earth, Wind and Fire est devenu, sous l’impulsion de Maurice White et Philip Bailey, un groupe majeur dans l’histoire de la musique, pétri de nombreuses influences. Funk, jazz, R&B ou soul, voici leurs 5 plus grandes chansons.

Earth Wind & Fire © Warner Bros
« Shining Star » (1975)

Earth, Wind and Fire sort en 1975 le premier single de son sixième album, intitulé « That’s the Way of the World ». L’opus est alors très disco et connaît un beau succès avec trois semaines passées en tête du hit-parade américain. La chanson « Shining Star », écrite par Maurice White et Philip Bailey, se classe à la première place des ventes. Le tube aux influences gospel évoque la possibilité pour tout un chacun de devenir une star, à condition d’exploiter son potentiel.

« September » (1978)

Earth, Wind and Fire sort fin 1978 son premier « Best of Earth, Wind and Fire, Vol.1 », contenant la nouvelle chanson « September » composée par Maurice White, Al McKey et Allee Willis. C’est la période où le groupe atteint son apogée, avec des albums qui cartonnent et des tournées organisées dans les grands stades archicombles. « September » est devenu le tube le plus connu d’Earth, Wind and Fire, souvent repris dans des films, comme dans « Intouchables » (2011) ou « The Nice Guys » (2016).

« After the Love Has Gone » (1979)

Earth, Wind and Fire enchaîne les disques à la fin des années 70. En 1979 sort « I Am », qui contient notamment la chanson « After the Love Has Gone », morceau très mélancolique mais toujours aussi groove, qui se classe deuxième du Billboard 100 aux États-Unis. Le disque est lui aussi une réussite et décroche plusieurs nominations aux Grammy Awards.

« Boogie Wonderland » (1979)

Earth, Wind and Fire collectionne les tubes sur l’album « I Am », puisque cet opus contient aussi « Boogie Wonderland ». Ce morceau aux sonorités très disco, écrit par Allee Willis et Jon Lind, se classe dans le top 10 de tous les pays d’Europe (2e en France) et 6e du Billboard 100 aux États-Unis, prouvant que les producteurs du groupe avaient vu juste en voulant se tourner davantage vers le disco.

« Let’s Groove » (1981)

Earth, Wind and Fire n’a pas fini de créer des tubes, comme en 1981 avec « Let’s Groove » issu de l’opus « Raise ! ». Cette chanson très dansante est l’une des plus connues du groupe ; elle connaît un immense succès partout dans le monde et surtout en Europe, dès sa sortie. Ce sera l’un des derniers grands tubes du groupe qui fera une première pause en 1984 avant de se reformer en 1987. Une soirée dansante sans tube de Earth, Wind and Fire ? Impossible !

Earth, Wind & Fire - Les dernières actus