Electric Light Orchestra

Electric Light Orchestra Né(e) le 30 novembre 1969 (46 ans)

Sa biographie

Lancement d'un nouveau concept musical

Vers la fin des années 1960, le chanteur et guitariste Roy Wood du groupe The Move lance l'idée d'un nouveau concept musical et la formation d'un autre groupe qu'il appellera Electric Light Orchestra. Jeff Lynne, chanteur du groupe The Idle Race, s'est dit enthousiasmé par le concept et accepte l'invitation de Roy Wood à rejoindre le groupe.

Les musiciens concentrent leur énergie sur le nouveau projet. En juillet 1970, quand Roy Wood ajoute quelques notes de violoncelle à une Chanson de Jeff Lynne, le nouveau concept est devenu une réalité et « 10538 Overture » est devenue la première Chanson de Electric Light Orchestra.

Leur premier album éponyme a été publié en 1971 et la pièce « 10538 Overture » est devenue un hit du UK Top 10. Toutefois, des tensions entre Jeff Lynne et Roy Wood amènent le dernier à plier bagage.

Jeff Lynne prend alors les rennes du groupe et continue l'aventure avec le batteur Bev Bevan, le claviériste Richard Tandy, le violoniste Wilfred Gibson, le violoncelliste Colin Walker et d'autres musiciens.

Le nouveau line-up se produit au Reading Festival de 1972 et enregistre le deuxième album « ELO 2 » sorti en 1973 avec la fameuse reprise de Chuck Berry « Roll over Beethoven ». Après, le groupe enchaîne avec deux autres albums dont « On the third day ».


Meilleurs vendeurs de disques des années 1970

Le premier album en or de Electric Light Orchestra « Eldorado, a symphony » est dans les bacs en 1974. L'opus leur donne leur premier hit du Top 10 de l' US Billboard charts intitulé « Can't get it out of my head ».

Il sera suivi par l'album orienté radio « Face the music » chargé d'effets sonores qui confirme la popularité du groupe aux États-Unis. 1977 voit la sortie du double-LP multi-platiné « Out of the blue » qui comporte plusieurs hits comme « Wild west hero ».

Par la suite, Electric Light Orchestra annonce une tournée mondiale de neuf mois au cours de laquelle ils arrivent à réunir des milliers de spectateurs. Aux États-Unis, ELO rassemble plus de 80 000 personnes au stade de Cleveland.

En 1979, les Electric Light Orchestra impressionnent le public avec « Discovery » un autre album multi-platiné teinté de disco enregistré sous forme de vidéo. Cette année-là, le groupe atteint l'apogée de sa célébrité en vendant des millions d'albums et singles et inspire ainsi une parodie sur l'album « Born again » de Randy Newman.

En 1980, Jeff Lynne co-écrit la bande originale du film de comédie musicale Xanadu et remporte deux disques de platine tandis que Bev Bevan publie l'autobiographie « The Electric Light Orchestra story ».

L'année d'après, ELO lance « Time » un album platiné de rock progressif empreint de science fiction qui prend la tête du UK charts pendant deux semaines.


ELO et ELO Part II

En 1983, les Electric Light Orchestra enchaînent avec le double-album « Secret messages » dont la promotion a été freinée par une série de mauvaises nouvelles. Bev Bevan veut rejoindre Black Sabbath et le bassiste Kelly Groucutt quitte ELO.

Réduit à un trio, le groupe enregistre alors sous le nom de Jeff Lynne avant de sortir le soi-disant dernier album de ELO « Balance of power » en 1986. Après un dernier concert à Stuttgart, les musiciens se séparent pour de bon.

En 1989, avec l'accord de Jeff Lynne, Bev Bevan lance la formation ELO Part II qui réalise l'album « Electric Light Orchestra part two » en 1991. Rejoint par d'autres musiciens de l'ancien groupe, il sort un deuxième album et continue à tourner jusqu'en 1999 où il décide d'arrêter.

En 2000 Jeff Lynne ressuscite ELO qui réalise l'année d'après l'album « Zoom », en collaboration avec des artistes prestigieux comme George Harrison et Ringo Starr . Après cette sortie, Jeff Lynne annonce la reformation de Electric Light Orchestra avec de nouveaux musiciens dont sa petite-amie Rosie Vela.

Peu de temps après, Richard Tandy rejoint le collectif pour deux spectacles télévisés. Toujours en 2001, les musiciens prévoient une tournée avant de reprendre chacun son chemin. Une bonne partie des albums des Electric Light Orchestra sont remasterisés de 2001 à 2007.