Biographie Elli Medeiros

Elli Medeiros Né(e) le 18 janvier 1956 (60 ans)

Sa biographie

Premières représentations

Elli Medeiros naît le 18 janvier 1956 à Montevideo (Uruguay).

Fille de l’actrice Mirtha Medeiros, Elli Medeiros assiste dès son plus jeune âge à de nombreuses représentations théâtrales. Elle profite d’ailleurs de la carrière de sa mère pour s’illustrer à seulement 4 ans, dans l’opéra « Madame Butterfly ».
Après le divorce de ses parents, la jeune fille suit sa mère pour s’installer à Paris.

Inscrite à l'école des arts appliqués, la jeune femme interrompt ses études avant l’obtention de son bac. En effet, Elli Medeiros est la chanteuse des Stinky Toys aux côtés de son compagnon, Denis Quilliard alias Jacno.

Influent groupe de la scène punk française, les Stinky Toys se produisent à Londres avec les Clash ou encore les Sex Pistols et apparaissent en couverture de la revue musicale, le Melody Maker.


La fin des Stinky Toys


La formation qui prône l'anarchie, les excès et la fête, fascine les foules. Après deux disques, le groupe  conclut son aventure.

Cependant, Elli Medeiros et Jacno continuent leur collaboration, notamment sur les albums : « Tout va sauter » (1980),  « Boomerang » (1982) ou encore « Les nuits de la pleine lune » (1984).

Après ces travaux le duo se sépare, Elli Medeiros entame alors une carrière solo.

Avec son nouveau compagnon, Ramuntcho Matta, la chanteuse signe les tubes : « Toi mon toit »(1986) ou encore « A bailar Calypso »(1987) tous deux extraits de l’album « Bom bom ».


Le stylisme et le cinéma

Parallèlement à la musique, la chanteuse s’illustre dans la bande dessinée mais également dans le stylisme. En effet, Elli Medeiros crée des pochettes, des accessoires et des vêtements avec son ami Jean-Charles de Castelbajac.

L’artiste qui consacre sa vie à ses enfants et à son époux, Brian de Palma, joue également sur le grand écran puisqu’elle participe notamment à : « Fin août, début septembre » (1998) d’Olivier Assayas, « Pourquoi pas moi ? »(1999) de Stéphane Giusti, ou encore « Vénus beauté (institut) » (1999) de Tonie Marshall.

En 2006, Elli Medeiros marque son come-back avec un nouvel album, sobrement intitulé : « E.M ». Co-produit par Etienne Daho , cet opus reçoit de très bonnes critiques.

Un an plus tard, l’interprète donne la réplique à Catherine Deneuve dans le nouveau film de Gaël Morel, « Après lui ». Puis en 2008, elle s’illustre dans « Made in Italy » de Stéphane Giusti.