Biographie Elton John

Reginald Kenneth Dwight Né(e) le 25 mars 1947 (69 ans)

Sa biographie

Sir Elton John , de son vrai nom Reginald Kenneth Dwight, est né le 25 mars 1947 à Pinner, dans le Middlesex en Angleterre.

Sa vocation est tout sauf tardive puisque dès 4 ans, il montre d'incroyables prédispositions pour le piano. Il gagne une bourse pour étudier à la Royal Academy of Music, qui le récompense en 1964.

Trois ans plus tôt, il forme son premier groupe, Bluesology. Le chanteur s'inspire d'ailleurs du nom du saxophoniste, Elton Dean, et de celui du leader du groupe, Long John Balfry, pour choisir son pseudonyme.

1966 est une année déterminante pour celui qui se fait désormais appeler Elton John puisqu'il rencontre Bernie Taupin avec qui il écrit des titres pour de jeunes pop stars.


De « Don't go breaking my Heart » à « Nikita »

Ensemble, ils signent en 1971 le premier succès international d'Elton John , « Your Song », avec un texte écrit en une demi-heure et une musique composée dans l'heure. Trois plus tard, il cosigne le retour de John Lennon , « Whatever gets you through the night » ; une amitié forte unira les deux artistes jusqu'à son assassinat en 1981.

En 1975, il enregistre avec Abec Kiki Dee « Don't Go Breaking My Heart », un nouveau succès. En 1980, Elton John se produit devant 400 000 personnes lors d'un concert à Central Park à New-York. Pendant cette décennie, tous ses hits caracolent en tête du Top 40.


Libéré des artifices

En 1992, après la création de la John Aids Foundation qui vient en aide aux personnes atteintes du Sida, il sort « The One », couronné Double album de platine.

Deux ans plus tard, sa collaboration avec Tim Rice sur la bande originale du « Roi Lion » lui vaut le Grammy Award du meilleur artiste pop et son premier Academy Award.

En 1997, abattu par le décès de son amie la princesse Diana, Elton John sort « Candle in the wind », un titre au succès mondial dont les bénéfices seront reversés à la fondation de la Princesse défunte.


Nouvelle comédie musicale

L'artiste revient en 2004 avec le 43ème album de sa carrière, « Peachtree road », du nom d'une rue d'Atlanta. Un disque au style très épuré sur lequel il retrouve Bernie Taupin.

Début 2006, Elton John entame son spectacle de « The red piano » au Colosseum du Caesars Palace de Las Vegas, en alternance avec Céline Dion . Un show quasi autobiographique mis en scène par l'artiste de pop art, David LaChapelle.

Depuis quelques années, Elton John a abandonné ses excentricités et sa vie dissolue. Il s'est débarrassé de ses artifices, lunettes ou encore costumes de scène. Une maturité qui donne à son œuvre encore plus de sens et de portée.

En 2007, à l'occasion du 60ème anniversaire de l'artiste sort « Rocket Man : The Definitive Hits », une compilation produite dans 17 versions différentes dans le monde.

A compter de septembre 2009, Elton John et Ray Cooper entament une tournée dans l'hexagone qui les mènent notamment au Palais des Congrès de Paris le 2 octobre. Le duo avait déjà joué, il y a 30 ans, au Théâtre des Champs-Elysées de Paris à guichets fermés. Autre duo, celui avec Leon Russell à l'occasion de l'album de duos « The union », qui sort en octobre 2010.


Jackpot pour Elton John

En septembre 2011, l'artiste présente son nouveau show « The Million Dollar Piano » à Las Vegas, qu'il joue durant trois ans.

Sir Elton John, qui demeure très attaché à la royauté, participe au concert du Jubilée de Diamant de la Reine.
Un évènement au cours duquel il interprété ses tubes « Your song », « Crocodile Rock » et « I'm still standing ».

Dans le cadre de la promotion de son album, " The diving board ", qui sort le 16 septembre 2013, l'interprète entreprend une tournée.
Un tour de chant qu'il entame le 4 septembre à Leeds en Grande-Bretagne et qui le mène notamment sur la scène parisienne de l'Olympia les 9, 10 et 11 décembre ainsi que sur celle du Palais Omnisports de Paris Bercy.


Les dernières actus de Elton John

Ses vidéos

Ses photos