Étienne Daho : sa carrière en 5 succès

De « Week-end à Rome » à « Comme un boomerang », son duo avec Dani, coup d’œil sur les cinq chansons qui ont marqué la carrière d’Étienne Daho.


« Week-end à Rome » (1984)

Issue de son second album « La Notte, la Notte », cette chanson marque les années 80 d’une pop suave et feutrée, la signature de l’artiste. Les passages en italien sont chantés par Lio.

« Épaule tattoo » (1986)

En mars 1986, Étienne Daho propose «Épaule Tattoo» comme deuxième single de son album « Pop Satori », paru la même année. Le tube s’écoule à 140 000 exemplaires en deux mois et l’opus est certifié disque de platine.

« Tombé pour la France » (1986)

Ce tube dansant se hisse au top 50 dès sa sortie, en mai 1986. «Tombé pour la France» paraît sur le CD « Pop Satori ». Le clip de la chanson est réalisé par Jean-Pierre Jeunet. La « Dahomania » est lancée.

« Mon manège à moi » (1993)

En 1993, Étienne Daho reprend l’un des tubes d’Édith Piaf, «Mon manège à moi». Ce classique de la chanson française est alors revisité en version pop, et c’est un succès.

« Comme un boomerang » (2001)

En 2001, Étienne Daho invite la chanteuse et ancienne mannequin Dani sur « Comme un boomerang », une reprise d’une chanson culte de Serge Gainsbourg de 1975. Leur duo fait un carton plein : leurs voix suaves et graves se marient à merveille et le tube se classe à la 6e place des meilleures ventes de singles en France.

Etienne Daho - Les dernières actus