Biographie Europe

Europe Né(e) le 30 novembre 1977 (39 ans)

Sa biographie

Les débuts du groupe

Un premier groupe du nom de Force se forme en 1978 à Upplands Väsby, autour de John Norum, de Joey Tempest, de Tony Niemstö et de Peter Olsson. Adepte du heavy metal, le groupe se produit alors sur les scènes undergrounds des alentours et dans des festivals mineurs.

À partir de 1979, la bande enregistre plusieurs démos qui n'intéressent aucune boîte de production, jusqu'en 1982. Entre temps, John Leven a remplacé le bassiste Peter Olsson.

En 1982, le groupe auditionne, via un démo, au concours baptisé « Rock SM » et est retenu parmi les 80 groupes méritants. Rebaptisé Europe, le collectif gagne en décembre 1982 le concours et se voit offrir le privilège d'enregistrer un album.

Leur premier album sort en février 1983 et s'écoule com me de s petits pains. Classé dans le Top Ten du classement national des ventes d'albums et certifié disque d'or, leur album self-titled place Europe au haut rang de grands groupes.

Europe enchaîne ensuite les concerts en Europe aux États-Unis et même au Japon où le tube « Seven doors hotel » fait un tabac. Fort du succès de ce premier opus, Europe sort l'année d'après son second album « Wings of tomorrow », qui adopte un ton moins heavy metal et plus hard FM.

Sur cet album, Tony Reno est remplacé par Ian Haugland et un claviériste du nom de Gunnar "Mic" Michaeli est recruté pour étoffer la formation. Le succès est plus que jamais au rendez-vous et l'album se vend à grande échelle.


« The final countdown »

Après deux albums à succès et plusieurs séries de tournées internationales, le meilleur reste encore à venir. La consécration ulti me de la carrière du groupe vient avec son troisième album, intitulé « The final countdown », qui se vendra à plus de dix millions d'exemplaires.

Véritable Chanson culte du hard-rock européen de l'époque, la Chanson phare de l'album passe en boucle sur toutes les radios du monde. Aujourd'hui encore, la Chanson est répertoriée parmi les plus célèbres de toute l'histoire de la musique.

John Norum quitte quelques temps après ses compagnons qu'il juge politiquement trop corrects et éloignés de l'image heavy metal de leurs premières années. Kee Marcello prend alors sa place.

Cette nouvelle formation part en tournée un peu partout en Europe et devient également très adulée aux States à partir de 1986, grâce entre autres à « Carrie », le second tube planétaire du groupe.

Après la sortie en 1988 de l'album « Out of this world », Europe voit sa popularité américaine grandir et est sollicité pour assurer les premières parties des concerts de l'année 1989 de Def Leppard.

Baignant totalement dans le glam FM, Europe décide de revenir à ses sources heavy en 1991, avec l'album « Prisoners in paradise ». L'album permet alors au groupe de renouer avec son ancien public, mais se vend moins bien que les opus précédents.


Break et come-back

Se remettant en question sur la meilleure orientation musicale à adopter, Europe s'accorde un break en 1992, sans même avoir la certitude de rejouer ensemble un jour. En attendant la reformation du groupe, chaque membre se consacre sur des projets individuels.

Après quelques reformations occasionnelles, comme le 31 décembre 1999 à l'occasion du concert de fin d'année à Stockholm ou encore en Avril 2000 pour recevoir un disque d'or au Hard Rock Café, Europe annonce officiellement sa reformation définitive en décembre 2003.

À son bord, on retrouve Joey Tempest, John Norum, Ian Haugland, John Leven et Mic Michaeli. Entre temps, plusieurs albums best of et compilations sont publiés ici et là. En 2004, Europe retourne en studio et sort chez Sanctuary Records l'album « Start from the dark », plus dark et plus métal.

Europe renoue, grâce à ce magnifique album, avec le succès et reprend les séries de tournées mondiales. Deux autres albums, « Secret society » et « Last look at Eden », sortent respectivement en 2006 et 2009. Avec des sons de plus en plus sombres et hard, Europe réaffirme son statut de légende vivante du heavy metal.

Ses vidéos