Flowerpot Men

Flowerpot Men Né(e) le 30 novembre 1966 (49 ans)

Sa biographie

Peace and love

L'aventure de The Flower Pot Men and Their Garden débute avec le talentueux duo d'auteurs compositeurs, Ken Lewis et John Carter. Avant de se consacrer entièrement à la composition, le duo a fait partie du groupe de rock Carter-Lewis and the Southerners qui deviendra par la suite The Ivy League.

Leur groupe marche moyennement qu'ils décident de composer pour d'autres groupes. Après le succès de la Chanson « Can't you hear my heartbeat ? » de Herman's Hermits, Ken Lewis et John Carter décident de produire d'autres bands.

C'est ainsi qu'est lancé en 1967, The Flower Pot Men principalement composé de musiciens de session. Le nom Flower Pot Men est inspiré de l'émission britannique dédiée aux enfants diffusée dans les 50 et 60 dont le titre est également « Flower pot men ».

Le groupe fait une entrée fracassante dans le monde de la musique avec la Chanson « Let's go to San Francisco » qui fait référence à la grande époque du « flower power ».

De plus, le tube est un clin d'oeil au mouvement hippie « Summer of love » où plusieurs milliers de jeunes venus de divers États se sont donnés rendez-vous à Haight-Ashbury près de San Francisco.

Ainsi, la Chanson « Let's go to San Francisco » arrive à la 4e place du UK Charts et se classe dans le top 10 de la majorité des charts.


A la poursuite d'autres projets

Suite au succès de « Let's go to San Francisco », The Flower Pot Men sort un nouveau titre « A walk in the sky » avec moins de succès que le précédent.

Suit alors le single « Man without a woman » / « You can never be wrong » toujours produit par Ken Lewis et John Carter ainsi que « In a moment of Madness » de Roger Greenaway. Le succès n'est cependant plus au rendez-vous.

Au bout de quelques singles et un album « Let's go to San Francisco », The Flower Pot Men se sépare en 1970 pour poursuivre d'autres projets. Tony Burrows, Pete Nelson et Robin Shaw prolongent leur collaboration avec Roger Greenway qui fonde le groupe White Plains.

Le groupe reçoit un accueil chaleureux de la part du public notamment avec la Chanson « My baby loves lovin » qui sort en 1970. De son coté, Neil Landon s'allie en 1969 avec Noel Redding de The Jimi Hendrix Experience pour fonder le groupe Fat Mattress, qui se sépare un an plus tard après deux albums.

Au fil des années, les anciens membres de The Flower Pot Men poursuivent la musique avec plusieurs autres groupes. Après The Flower Pot Men, le bassiste Nick Simper et l'organiste Jon Lord intègrent le groupe de heavy metal, Deep Purple .

Bien que The Flower Pot Men se soit séparé, la Chanson « Let's go to San Francisco » est édité à de nombreuses reprises dans des compilations consacrées aux grands tubes des années 60.