France Gall : 5 moments essentiels de sa carrière de chanteuse

France Gall a connu une carrière fulgurante, s’associant avec les meilleurs auteurs de son époque. Sa collaboration amoureuse avec Michel Berger aura fait naître un nombre impressionnant de tubes inoubliables. Retour sur sa carrière !

France Gall © Cover Media
1963-1964 : France Gall, ses premiers succès

C’est en 1963, le jour de ses 16 ans, que la carrière de France Gall décolle avec ses premiers titres qui passent à la radio. Denis Bourgeois, son producteur chez Philips, la met en relation avec un autre de ses protégés, Serge Gainsbourg, pour qu’il lui écrive des chansons. Leur première collaboration s’intitule « N’écoute pas les idoles » (1964) et se classe en tête des ventes. À la fin de 1964, son père lui écrit la chanson « Sacré Charlemagne », sur une musique de Georges Liferman. Son succès est immense, avec plus de 2 millions de ventes dans le monde entier.

1965 : Grand Prix à l’Eurovision pour le Luxembourg

En plein succès de « Sacré Charlemagne », France Gall est choisie pour représenter le Luxembourg au concours de l’Eurovision en 1965. La chanteuse choisit un morceau écrit par Serge Gainsbourg, « Poupée de cire, poupée de son ». La prestation de France Gall est remarquée et elle se voit décerner le Grand Prix devant 150 millions de téléspectateurs.

1974 : France Gall rencontre Michel Berger

En 1973, France Gall est subjuguée par une chanson qui passe à la radio. Ce tube est « Attends-moi », et Michel Berger en est l’auteur-compositeur-interprète. La chanteuse n’a plus qu’une idée en tête : travailler avec lui. La rencontre artistique a lieu en 1974 et les premiers tubes vont alors s’enchaîner, en commençant par « La Déclaration d’amour ». En 1976, après douze ans de carrière, sort enfin son premier album studio, « France Gall ». Une nouvelle carrière débute pour la chanteuse qui vit une passion amoureuse avec Michel Berger. Ils se marient cette même année. Côté musique, leur collaboration produira de très nombreux tubes comme « Résiste » (1981), « Évidemment » (1986) ou encore « Ella, elle l’a » (1987), pour ne citer qu’eux.

1992 : décès de Michel Berger

Après une pause dans sa carrière suite aux succès de l’album « Babacar » (1987), France Gall est revenue en 1992 avec « Double jeu », enregistré à deux voix avec Michel Berger. Alors qu’une tournée est prévue, Michel Berger décède brutalement le 2 août 1992 d’une crise cardiaque. La chanteuse va prendre peu à peu du recul par rapport à sa carrière, à laquelle elle mettra un terme en 1997.

2012-2015 : sa comédie musicale « Résiste »

France Gall annonce à la radio qu’elle travaille sur un projet de comédie musicale autour de 25 tubes écrits par son amour disparu, pour les 20 ans de la mort de Michel Berger. Elle coécrit « Résiste » avec Bruck Dawit, son compagnon actuel, et la première a lieu au Palais des Sports de Paris, le 4 novembre 2015. Une tournée est ensuite organisée dans toute la France, en Belgique et en Suisse, pour s’achever fin décembre 2016.

France Gall - Les dernières actus