France Gall: «Il jouait du piano debout» et son message de tolérance

Parmi les plus grands succès de France Gall, on retrouve bien évidemment «Il jouait du piano debout». Mais quelle est l’histoire derrière ce tube?

France Gall (evidemment) © Cover Media
Premier extrait de l’album «Paris, France», sorti en mai 1980, «Il jouait du piano debout» figure parmi les titres cultes de France Gall. Ecrit par Michel Berger, ce tube parle de différence et de tolérance et a marqué de nombreux français.

Un hommage à Jerry Lee Lewis

«Il jouait du piano debout» rend hommage à la façon particulière de jouer du piano du rockeur américain, Jerry Lee Lewis. Michel Berger avait été impressionné par cet artiste qui avait même mis le feu à son instrument de musique lors d’un concert en première partie de Chuck Berry. Le titre parle donc d’un symbole de liberté et de rébellion, des valeurs qui ont touché France Gall et Michel Berger.

«Il jouait du piano debout» triomphe

Véritable succès, «Il jouait du piano debout» est classé numéro 1 des ventes pendant l’été 1980. En janvier 1982, France Gall s’est confiée sur cette réussite dans une interview à Paris Match : «Lorsque j'ai fait « Il jouait du piano debout », tant de gens se sont reconnus dans ce thème : celui de la différence. Celui de l'amour du rythme aussi. Les lettres que je lis expriment une recherche d'amour, un mal dans la peau, la solitude, le refus de la haine.»

France Gall - Les dernières actus