Biographie Francis Cabrel

Francis Cabrel Né(e) le 23 novembre 1953 (64 ans)

Sa biographie

 

Si beaucoup de chanteurs de sa génération ont été influencés par les Beatles, Francis Cabrel, lui, aura été marqué par Bob Dylan ou encore Leonard Cohen. Autant d'artistes sur lesquels Francis Cabrel s'est appuyé pour forger son propre style et s'imposer depuis des décennies à la faveur de ses succès : « Petite Marie », « Je l'aime à mourir », « L'encre de tes yeux » mais aussi « C'est écrit ».

 

En 2015, Francis Cabrel est de retour, trois ans après la sortie de son album de reprises de Bob Dylan avec un nouvel opus, « In Extremis »

 

 

Dès son adolescence, Francis Cabrel joue avec des groupes de la région et se produit dans des bals.

En 1974, il se fait remarquer à un radio-crochet avec la chanson « Petite Marie ».

 

Trois ans plus tard, il sort son premier album intitulé « Ma Ville », qui sera suivi en 1978 de « Les Chemins de Traverse ». Celui-ci contient « Je l'aime à mourir » qui deviendra vite un énorme succès et fera connaître le chanteur et son charmant accent auprès du grand public.

 

Vers une oeuvre plus engagée

 

En 1980, Francis Cabrel sort un nouvel album, « Fragile », sur lequel figure une autre magnifique ballade, « L'encre de tes yeux », ainsi que « La Dame de Haute-Savoie », qui laisse exprimer un côté plus rock.

 

Nouvel album l'année suivante : ce sera « Carte Postale » avec encore une autre ballade qui deviendra un classique, le sublime « Répondez-moi ».

 

Avec l'album « Quelqu'un de l'intérieur » en 83, Francis Cabrel commence à écrire des textes plus engagés, tendance qu'il poursuit sur l'album « Photos de voyage » en 1985.

 

Il n'extrait pas moins de ces albums quelques titres commerciaux, respectivement « Question d'équilibre » et « Encore et encore ».

 

En 1987, il sort même un 45 tours inédit qui fera un triomphe. « Il faudra leur dire », enregistré avec les Enfants d'Asnières, sera pendant longtemps numéro un des ventes.

 

L'homme tranquille

 

En 1990, Francis Cabrel sort un nouvel album qu'il a longuement travaillé. « Sarbacane » est un succès immédiat, comme le seront la chanson-titre et l'extrait « C'est écrit », autre ballade romantique.

 

Il faut attendre 1994 pour que Francis Cabrel sorte un nouvel album, « Un samedi soir sur la Terre », dont seront extraits « Je t'aimais, je t'aime, je t'aimerai », « La Cabane du pêcheur » ou encore « La Corrida ». 

 

L'album est couronné aux Victoires de la Musique, et reste à ce jour l’album de l’artiste le plus vendu de sa carrière, avec 4 millions de copies écoulées, et le second le plus vendu en France. Mais Francis Cabrel n'est pas un homme pressé. Il mûrit un autre album encore quelques années. Il s'agit de « Hors Saison » qui voit le jour en 1999 et dont est extrait le single « Presque rien ».

 

Un artiste toujours prolifique

 

En 2000, il sort un triple album, « Double tour ». Un live qui reprend des titres interprétés essentiellement en acoustique durant sa tournée précédente.

 

Deux albums live, tirés de sa série de concerts « Autour du blues » paraissent en 2001 et 2003.

A l'occasion des représentations « Autour du blues » il joue avec David Johnson. Une rencontre qui donne lieu à son nouveau disque en 2004, « Les beaux dégâts ».

 

Les textes de Francis Cabrel sont mis en musique par le saxophoniste américain. La tournée des « Bodegas » fait l'objet d'un album en 2005.

 

Francis Cabrel prête ensuite sa voix au conte musical de Louis Chédid et Pierre Dominique Burgaud, « Le Soldat Rose », en 2006.

 

Deux ans plus tard, il sort son album, « Des Roses et des Orties », réalisé par Michel Françoise, en collaboration avec Sébastien Bramardi. Vendu à plus de 800 000 exemplaires, il est certifié disque de diamant et devient de disque le plus vendu de l’année en France. 

 

Parallèlement à sa carrière de chanteur, Francis Cabrel mène une vie paisible à Astaffort, près de Toulouse, où il organise notamment des Rencontres musicales qui permettent à de jeunes artistes de trouver un tremplin.

 

De 2008 à 2012, Francis Cabrel écrit beaucoup avec d'autres artistes pour différents projets. Il écrit notamment « Les filles à quoi ça sert » en 2011 le titre de la BO de « Titeuf », l'adaptation au grand écran de la BD à succès de Zep. Il travaille pour cette chanson avec Jean-Jacques Goldman, Alain Souchon et Bénabar.

 

Adapter Bob Dylan, son rêve se réalise

 

En 2012, Francis Cabrel revient avec « Vise le ciel ». Il s'agit d'un album d'adaptation de chansons de Bob Dylan. Fervent admirateur de l'œuvre de l'artiste américain, il a pris son temps pour traduire les textes de son idole pour le public français.

 

Il s'agit de son douzième album studio. L’opus est, une fois de plus, certifié disque de platine. Francis Cabrel y a adapté « Just Like A Woman », qui s'intitule « Comme une femme », ou bien encore « All Along The Watchtower », qu'il a rebaptisé « D'en haut de la tour du guet ».

 

Nouveau succès 

 

Après avoir composé les musiques du Soldat Rose 2, et être parti en tournée avec toute la troupe du conte musical en 2013, Francis Cabrel sort le 27 avril 2015 un nouvel album, « In Extremis ». Il contient 12 titres, dont le single « Partis pour rester », sorti le mois précédent et très bien accueilli par les fans. 


Une tournée de plus de 70 dates, «L’In Extremis tour» débute le 30 septembre 2015, se joue à guichets fermés jusqu’au 6 avril et se prolonge par la tournée des festivals de l’été et deux concerts à La Réunion. Les 7 dates à l’Olympia et les 3 soirs au Palais des Sports de Paris font un carton.

Cette tournée est consacrée par l’album en public (2 CD + DVD), «L’In Extremis tour», qui sort en 2016. Le DVD reprend l’intégralité des concerts donnés à Bruxelles les 4 et 5 mars 2016. Il présente aussi un documentaire de 40 minutes sur les coulisses de la tournée, avec l’intervention de nombreux artistes (Carla Bruni, Julien Doré, Serge Lama, Maxime Le Forestier, entre autres). L’album sort aussi en vinyle (quadruple).

 

En 2016, Cabrel co-écrit avec Serge Lama la chanson «Plus qu’ailleurs», pour l’album «Encore un soir» de Céline Dion.

 

En avril 2017, Francis Cabrel chante en duo (et en partie en kabyle) «La corrida» avec Idir, sur l’album de celui-ci, «Ici et Ailleurs». Le 17 novembre, il se fait un petit plaisir en improvisant à la guitare sur un western camarguais, muet, pour le festival Peuples et Musiques au Cinéma, à la Cinémathèque de Toulouse. Et, en musicien passionné, il est parrain du salon de la lutherie, toujours à Toulouse.

 

Le 8 décembre, pour fêter ses 40 ans de carrière, Francis Cabrel sort une nouvelle compilation : «L’essentiel 1977-2017». L’album comporte deux chansons inédites: «Le fils unique», «Des montagnes de tout».

 

Il se prépare ensuite à partir en tournée, un tour de chant prévu en juillet avec notamment, une halte au festival de Brive, une à Vienne et une autre à Colmar.

 

Les dernières actus de Francis Cabrel

Ses vidéos

Ses photos

cabrelfarmer436 Cherie FM
1/2