Francis Cabrel " Vise le ciel "

Francis Cabrel présente ce lundi 22 octobre son album hommage au maître du folk-rock, Bob Dylan.

Francis Cabrel © Columbia
Le chanteur français n'a jamais caché son admiration pour Bob Dylan , véritable inspiration depuis son adolescence et sa découverte de " Like a Rolling Stone ".
Référence absolue, Bob Dylan éclipse The Beatles et The Rolling Stones aux yeux du chanteur.


Atypique

"Par rapport à eux, il paraissait plus littéraire et il faisait vraiment ce qu'il voulait; il se moquait des conventions, il enregistrait des chansons de cinq/six minutes ou parfois plus, il avait une attitude de rocker, qui bousculait tout sans tenir compte des codes. Je ne percevais pas directement l'engagement politique, je le devinais dans sa façon de chanter pleine de morgue et de mordant, on se disait qu'il ne devait pas chanter des fadaises à l'eau de rose. Puis je me suis mis à étudier ses textes et découvrir qui il était. J'ai appris l'anglais avec les textes de Dylan", explique Francis Cabrel .

Ce n'est pas la première fois que l’interprète reprend des chansons Bob Dylan. Il avait déjà adapté » Shelter from the Storm » (S'abriter de l'orage) dans son album « Les Beaux dégâts », et « She Belongs To Me » (Elle m'appartient) dans « Des roses et des orties ».


Gageure


Pour l'artiste, la difficulté s'est concentrée sur la traduction.
Francis Cabrel a souhaité conserver l'esprit des chansons, sans pour autant traduire mot à mot. "Dylan surcharge d'images, il condense un maximum. Dans une même phrase il peut y avoir cinq ou six images fortes, et le français ne permet pas la même compression que l'anglais. La leçon que donne Dylan dans son écriture est celle de la fluidité et de la rime intelligente, perpétuellement rebondissante. J'ai privilégié cette fluidité à la traduction ultra précise."


Playlist « Vise le ciel » :


Comme une Femme (Just Like a Woman)
Quinn l'esquimau (Mighty Quinn)
D'en haut de la tour de guet (All Along the Watchtower)
Je te veux (I Want You)
On ne va nulle part (You ain't Going Nowhere)
Un simple coup du sort (A Simple Twist of Fate)
La Dignité (Dignity)
Il faudra que tu serves quelqu'un (You Gotta Serve Somebody)
Tout se finit là, Bébé Bleu (It's All Over Now, Baby Blue )
L'Histoire d'Hollis Brown (Ballad of Hollis Brown)
Comme Blind Willie Mc Tell (Blind Willie McTell)

Francis Cabrel - Les dernières actus