Biographie Freeez

Freeez Né(e) le 30 novembre 1977 (39 ans)

Sa biographie

Début avec d'autres artistes

Pour marquer le début de leur carrière, John Rocca, ses compagnons de Freeez et le guitariste Jean-Paul 'Bluey' Maunick, membre fondateur du groupe Incognito, lancent le single « Keep in touch » en 1980.

Figurant déjà dans le Top 50 du UK Singles chart, le groupe grimpe au UK Top 10 avec le hit « Southern Freeez » qui voit la participation de la chanteuse Ingrid Mansfield-Allman. Le tube, comme d'autres réalisations du groupe, a marqué la scène du jazz-funk du Royaume-Uni au début des années 1980.

En 1981, leur premier album « Southern Freeez » signé Beggars Banquet Records, est dans les bacs.


« I.O.U. », l'expérience cinématographique et les charts

Une fois leur carrière lancée, les Freeez tentent une expérience cinématographique avec le morceau « I.O.U. » écrit et produit par l'Américain Arthur Baker. Utilisé dans le film de breakdance « Beat street », le titre passe deux semaines à la tête du classement du Billboard Dance chart et finit numéro 2 du UK Singles chart l'été 1983.

Plus tard, « I.O.U. » reviendra encore dans les charts dans une version remixée et arrivera à la 18ème position du US Dance chart et à la 23ème place du UK Singles chart. A part ce succès, le groupe cartonne également avec le single « Scratch goes my dub » / « Pop goes my love », qui grimpe au US Top 5.


« Idle vice », dernière aventure des Freeez

Après un moment de silence, les Freeez, sans John Rocca et les autres membres originaux à part Peter Maas, réapparaissent en 1984. A l'affiche le bassiste Peter Maas, le claviériste Louis Smith et le guitariste Billy Crichton.

Tous les trois prennent part à l'écriture et la composition de leurs chansons et enregistrent l'album de 1985 « Idle vice » aux studios Abbey Road de Londres, comme les Beatles.

L'opus contient entre autres les singles « That beats my patience » et « Train of thoughts ». Seulement après ce dernier album, les musiciens décident de mettre un terme à l'aventure des Freeez.

Louis Smith collabore avec The Escape Club tandis que les autres musiciens poursuivent d'autres aventures.