Biographie Gene Kelly

Eugene Curran Kelly Né(e) le 23 août 1912 (104 ans)

Sa biographie

Premiers pas

Eugene Curran Kelly, plus connu sous le nom de scène Gene Kelly, voit le jour le 23 août 1912 à Highland Park, Pittsburgh en Pennsylvanie, au sein d'une famille d'immigrants d'origine irlandaise. Il est alors le troisième enfant de James Kelly et d'Harriet Curran.

À l'âge de 8 ans, il est inscrit par sa mère dans une école de danse. Il détestera ses cours de danse au départ et arrêtera au bout de quelques séances, pour ne reprendre qu'à l'âge de 15 ans.

En 1929, Gene Kelly est diplômé du Peabody High School et s'inscrit au Pennsylvania State College en vue d'y poursuivre des études de journalisme. Mais, en raison de la crise économique de cette époque, il est obligé de trouver du travail pour aider ses parents.

À cette époque, il participe souvent à des concours locaux de danse et fréquente les divers discothèques et autres clubs de danse des environs. En 1931, Gene Kelly intègre l'University of Pittsburgh et obtient sa licence en économie en 1933. Par la suite, il s'inscrit à l'école de droit de Pittsburgh.

Entre temps, sa famille fonde en 1930 un studio de danse sur Munhall Road, à Squirrel Hill, Pittsburgh. En 1932, le studio est rebaptisé The Gene Kelly Studio of the Dance et voit l'ouverture d'une deuxième école annexe à Johnstown, l'année d'après.

En parallèle à ses études, Gene Kelly travaille comme professeur de danse au studio familial. Très vite, il décide de se focaliser exclusivement sur sa carrière de danseur et de devenir professeur de danse à plein temps.

Il quitte alors l'école de droit après seulement quelques mois d'études pour diriger et faire prospérer la petite entreprise familiale.

En 1937, Gene Kelly s'envole pour New-York City et rêve d'y faire carrière en tant que chorégraphe. Faute d'emploi dans le domaine de la danse, il revient à Pittsburgh pour occuper son premier poste de chorégraphe dans la comédie musicale de Charles Gaynor intitulée « Hold your hats », qui se produit au Pittsburgh Playhouse en avril 1938.


La consécration

En novembre 1938, Gene Kelly décroche son premier contrat à Broadway, en tant que danseur dans la comédie musicale intitulée « Leave it to me! » de Cole Porter. Peu après, le chorégraphe Robert Alton l'engage dans la pièce musicale « One for the money ».

En 1939, Gene Kelly connaît la première consécration de sa carrière grâce à la pièce dramatique « The time of your life », qui remporte un prix Pulitzer ainsi qu'un New York Drama Critics Circle Award. Dans la même année, il est engagé comme chorégraphe dans la pièce musicale « Diamond horseshoe » de Billy Rose .

En 1940, Gene Kelly décroche le rôle principal de la comédie musicale « Pal Joey », montée par le duo Richard Rodgers et Lorenz Hart. Cette pièce propulse la célébrité et la notoriété de l'artiste, qui se voit ensuite offert une pléiade de propositions de rôles, non seulement à Broadway mais également en provenance d'Hollywood.

Vers la fin de l'année 1941, il s'envole pour Hollywood après avoir signé avec David O. Selznick. Ce dernier revendra son contrat à MGM, qui offre à Gene Kelly son premier rôle au cinéma dans le film « For me and my gal » en 1942 dans lequel il partage l'affiche avec Judy Garland .

L'année suivante, il est la vedette des films « Du Barry was a lady » et « Thousands cheer ». Gene Kelly tourne en 1944 aux côtés de Rita Hayworth dans « Cover girl », exceptionnellement pour le compte de Columbia Pictures.

En 1945, il reçoit sa première nomination aux Academy Awards grâce au film « Anchors aweigh », dans lequel il partage l'affiche avec un certain Frank Sinatra . Gene Kelly joue en 1946 aux côtés de Fred Astaire, dans le film « Ziegfeld follies ».

Après avoir été appelé à rejoindre la U.S. Naval, Gene Kelly effectue son grand come-back en 1947, avec le film « Living in a big way ». Il renoue en 1948 avec le succès grâce au film « The pirate », dans lequel il joue aux côtés deJudy Garland .

Dans la même année, il squatte le personnage de d'Artagnan dans « The three musketeers » et apparaît dans le film « Words and music ».

Réinstallé au sommet de sa gloire, Gene Kelly enchaîne en 1949 avec le film « Take me out to the ball game », son second film avec Frank Sinatra . Grâce au succès de ce film, il est sollicité dans la même année pour jouer dans « On the town », de nouveau aux côtés de Frank Sinatra.


Au sommet de sa gloire

Gene Kelly entame les années 50 avec le film « Summer stock ». L'année suivante, il obtient six Academy Awards ainsi qu'une nomination au Golden Globe pour le film « An American in Paris », qui restera à tout jamais un film culte du cinéma musical.

Dans la même année, il est récompensé d'un Honor Ary Award pour saluer l'ensemble de sa carrière.

En 1952, il joue dans « Singin' in the rain », un autre des films les plus marquants de toute sa carrière. Après « Brigadoon » et « Deep in my Heart » en 1954, Gene Kelly joue dans l'année suivante dans « It's always fair weather », suivi de « Invitation to the dance » en 1956 ainsi que de « Les girls » et « The happy road » en 1957.

Voyant sa popularité ainsi que celle des films musicaux régresser, Gene Kelly est loin de baisser les bras et joue dans plusieurs autres films tels que « Inherit the wind » et « Let's make love » en 1960.

À cette même époque, il met à profit ses talents de réalisateur et de producteur pour donner naissance aux films « Gigot » en 1962 et « Les demoiselles de Rochefort » en 1966, dans lequel il est également acteur. Gene Kelly met également ses talents pour produire en 1960 la pièce musicale « Flower drum song », son premier depuis 1942.

Dans la même année, il est sollicité par A. M. Julien, le directeur de l'Opéra de Paris pour créer un ballet moderne. « Pas de Dieux », basé sur le « Concerto in F » de George Gershwin, est un énorme succès et vaut à Gene Kelly une distinction de Chevalier de la Légion d'Honneur, décernée par le gouvernement français.

Ne mettant pas sa carrière d'acteur de côté, il joue de 1962 à 1963 dans la série « Going my way » ainsi que dans le film « What a way to go » en 1964. En 1965, Gene Kelly apparaît à la télévision dans « New York, New York » et « The Julie Andrews show » en tant qu'invité spécial.

En 1967, on le retrouve sur le petit écran dans « Jack and the beanstalk » en 1967, qui lui vaudra un Emmy Award. Dans la même année, il est engagé comme producteur pour le film « A guide for the married man ».

Par la suite, il produira plusieurs autres films à succès, tels que « Hello, Dolly! » en 1969 et « The cheyenne social club » en 1970.

En 1973, Gene Kelly collabore de nouveau avec Frank Sinatra sur le programme télévisé « Ol' blue eyes is back ». Après des participations à « That's entertainment! » en 1974 et à « That's entertainment, Part II » en 1976, l'acteur joue en 1980 dans le film « Xanadu », aux côtés d'Olivia Newton John.

Il apparaît pour la dernière fois à la télévision dans « That's entertainment! Part III » en 1994. Trois ans plus tard, le film d'animation « Cats don't dance » pour lequel il a travaillé comme chorégraphe et conseiller, sort et lui est dédié.

Inscrit dans le Theater Hall of Fame depuis 1992 et récompensé en 1994 du National Medal of Arts, par le Président Bill Clinton, Gene Kelly décède le 2 février 1996 à Beverly Hills, Californie à l'âge de 83 ans.

Les dernières actus de Gene Kelly