Ces artistes qui ont réussi en solo après la dissolution de leur groupe

De nombreux artistes se lancent dans une carrière en solo après avoir fait partie d’un groupe connu. Pour certains, il s’avère que ce virage est plutôt fructueux, et confirme leur talent.

george-michael © Daniel Deme / WENN

De Take That à Robbie Williams

Après le groupe Take That dans les années 1990, Robbie Williams fait le grand saut. Le titre "Freedom", son premier single, reprise du tube de George Michael, est un triomphe. "Angels" marque le départ d’une carrière où les victoires se succèdent.

La liberté de George Michael, ex Wham!

George Michael a fait partie d’un groupe populaire des années 1980, mais c’est son parcours en solitaire qui a marqué les esprits. Ses chansons "Freedom" et "I want your sex" ont propulsé sa carrière. "Faith" lui a permis de remporter un Grammy. Les singles "Waiting for That Day", "Cowboys and Angels" et "Mother's Pride" ont été acclamés du public.

Rod Stewart, l’après Faces

Rod Stewart a vite compris qu’il était à l’origine du succès du groupe Faces. Il n’attend pas sa dissolution en 1975 pour se lancer en solo. "An Old Raincoat Won't Ever Let You Down" est acclamé du public. "Gasoline Alley" rencontre encore plus de succès. World Music Awards, Grammy… confirment qu’il fait partie des grands.

The Police, et Sting fut

Sting est autant reconnu pour sa carrière de chanteur solo que pour celle de chanteur du fameux groupe The Police. Ses albums "The Dream of the Blue", "Russian", "Brand New Day" rencontrent un énorme succès auprès du public. C’est un artiste engagé qui aborde des thèmes politiques, spirituels et personnels ("The Soul Cages").

George Michael - Les dernières actus