George Michael: les causes de sa mort enfin dévoilées

Le médecin légiste mandaté pour enquêter sur les causes de la mort de George Michael a enfin rendu ses conclusions. L’enquête s’arrête là...

george-michael © wenn

Depuis le 25 décembre 2016, les enquêteurs tentaient de découvrir les causes de la mort de George Michael. Rien ne portant à croire qu’une tierce personne pourrait être responsable de son décès, la police et la famille du chanteur s’en sont remis aux expertises du médecin légiste. Après deux autopsies, Darren Salter, le scientifique en charge du dossier, a rendu ses conclusions: George Michael est mort de causes naturelles.

L’autopsie en détail

George Michael avait 53 ans au moment de son décès, et personne ne s’attendait à ce qu’il disparaisse aussi jeune. Cependant, les examens ont montré que son état de santé au moment de sa mort était mauvais. «Comme la mort est due à une cause naturelle, survenue à cause d’une cardiomyopathie dilatée avec une myocardite et une stéatose hépatique, l’enquête s’arrête là et il n’y a pas lieu de pousser plus loin les investigations», peut-on lire notamment dans le communiqué publié par la BBC et signé par le médecin légiste en chef, Darren Salter.

Les excès de George Michael en cause?

L’état de santé de George Michael pourrait être dû à ses excès passés. La stéatose hépatique est la conséquence d'un foie trop gras, souvent provoqué par un abus d’alcool prolongé. La cardiomyopathie dilatée et la myocardite sont deux conditions cardiaques, signifiant que les cavités de son cœur étaient dilatées, que son cœur était faible et avec des inflammations. La famille de George Michael demande à ce que «le public et les médias respectent leur vie privée».

©Cover Media

George Michael - Les dernières actus