Juliette Gréco honorée

L’interprète de Boris Vian et la muse de l'existentialisme de Saint-Germain des Près a reçu la Médaille d'or de la Sacem.

Juliette Greco nostalgie
1/4
Elle a chanté les plus grands, Boris Vian évidemment, Léo Ferré, Robert Desnos, Raymond Queneau, Georges Brassens, Charles Trenet, Jacques Brel ou encore Serge Gainsbourg, Juliette Gréco, aujourd’hui âgée de 82 ans, s’est vue récompenser la Médaille d'or de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique hier, mercredi.
C’est Claude Lemesle, le président du directoire de la Sacem qui lui a remis son insigne.
Toujours en hommage à Juliette Gréco, un documentaire, « Je suis comme je Suis », réalisé par Bertrand Dicale et Brigitte Huault Delannoy a été projeté en avant première, à cette occasion.


Icône inter générationnelle

Au-delà de la vie publique de l’interprète de « Déshabillez-moi », « Je hais les dimanches », « La Javanaise » ou encore de « Jolie Môme », c’est l’aspect privé de cette légende de la chanson française que les auteurs nous font découvrir.
Le film sera d’ailleurs diffusé demain soir, vendredi, sur France 5.


Pour son dernier opus, « Je me souviens de tout » (avril 2009), l’éternelle insoumise s’est entourée de la jeune génération : Olivia Ruiz, Miossec, Adrienne Pauly ou encore Abd Al Malik qui lui ont signé des textes
Son époux, le pianiste Gérard Jouannest, a, lui, composé la musique.

Caroline LEBENBOJM

Georges Brassens - Les dernières actus