Geraldine Hunt

Geraldine Milligan Né(e) le 10 février 1945 (71 ans)

Sa biographie

Présentation

De son vrai nom Geraldine Milligan, Geraldine Hunt voit le jour le 10 février 1945 à St. Louis, Missouri. À l'âge de deux ans, elle déménage avec sa famille à Chicago, Illinois. Elle fréquente ensuite le lycée Hyde Park, où elle se lie d'amitié avec une certaine Minnie Riperton.

Passionnée dès son plus jeune âge de musique et rêvant d'une carrière musicale, elle enregistre en 1965 sa première Chanson , intitulée « I let myself go », qu'elle sort sous le nom de scène Geraldine Hunt.

Dans la même année, elle collabore avec Chuck Jackson sur son single « Donnie Haltheway ».

En 1975, Geraldine Hunt et sa famille déménage à Montreal, Canada. En 1978, elle enregistre la Chanson « Hang on to love », écrite et produite par Tony Green.

En 1979, elle produit le méga-tube disco intitulé « Get up and boogie », chanté par son fils Freddie James, alors âgé de 14 ans.


La consécration

En 1980, Geraldine Hunt donnera naissance à ce qui sera le plus grand tube de sa carrière. « Can't fake the feeling » sortant chez le label Disco new-yorkais Prism.

Très vite, la Chanson tourne en boucle sur presque toutes les grandes stations de radio du monde. Par la suite, elle sera la Chanson préférée des discothèques et des DJs, apparaissant ainsi dans de nombreuses compilations disco. On ne compte plus les remixes récents de ce méga-tube.

Ce tube propulsera également la vente de l'album du même nom, faisant ainsi de Geraldine Hunt une chanteuse au rang de superstar.

Forte du succès de « Can't fake the feeling », l'artiste inscrit par la suite plusieurs autres hits dans les charts, dont « Heart Heart » et « It doesn't only happen at night ». Depuis, elle enregistrera un nouvel album, plus d'une vingtaine de singles à succès et deux Chanson s en français.

En 1982, elle produit le tube « Murphy's law », vendu à plus de deux millions de copies et chanté par le groupe Chéri, dont sa fille Rosalind « Roz » Hunt fait partie. Elle produira également plusieurs autres Chanson s pour ce groupe, dont « Working girl », « Love stew » ou encore « Hold back the night ».

Par la suite, elle s'éclipsera peu à peu des devants de la scène pour tomber dans l'alcoolisme.

Elle fait son grand come-back en 1998 avec le single « Deep deep in the night » et refait parler d'elle dans plusieurs pays d'Europe ainsi qu'aux States.

Les débuts du troisième millénaire verra la sortie de l'album « Soulty, jazzy and sexy », dans lequel elle chante aux côtés de ses enfants, à savoir Freddie James et Rosalind Hunt.

À l'heure actuelle, Geraldine Hunt est toujours active dans le monde de la musique.