Biographie Gianni Bella

Gianni Bella Né(e) le 14 mars 1946 (70 ans)

Sa biographie

Les débuts dans le monde de la chanson

Gianni Bella est originaire de la ville sicilienne de Catane où il a passé une grande partie de son enfance. Ce grand passionné de musique a vu le jour en 1946. Encore petit, il est déjà baigné dans un univers artistique. Ses frères et sœurs sont d'ailleurs tous des musiciens.

Gianni Bella se fait connaître dans le monde de la musique d'une manière plutôt inattendue alors qu'il est âgé de dix-neuf ans. En 1965, il remporte la première place au cours du festival d'Ariccia, un événement organisé par Teddy Rhine.

Vers la fin des années 1960, Gianni Bella et sa sœur Marcella Bella décident de partir à la conquête de la ville italienne Milan, qui est alors connue pour être l'épicentre de la musique italienne afin d'y croiser la route de la gloire.

Le succès est rapidement au rendez-vous. Les deux jeunes gens attirent l'attention du public grâce à la chanson « Montagne Verdi », un superbe titre écrit par Gianni Bella et interprété brillamment par Marcella Bella dans le cadre du festival de musique de Sanremo.

Très vite, les Bella se forgent une belle réputation auprès du public italien.


Les années 1970

Au dé but de s années 1970, Gianni Bella dévoile ses talents d'auteur-compositeur. Créateur dans l'âme, il écrit et compose des textes et des musiques magnifiques auxquels l'on ne peut être insensible.

Pendant cette même période, Gianni Bella devient l'auteur-compositeur attitré des chansons de sa sœur Marcella Bella. En 1972 et en 1973, les chansons composées par ses soins rencontrent un franc succès et Marcella Bella est propulsée sous les projecteurs.

Au milieu de cette décennie, Gianni Bella décide lui aussi de se mettre à la chanson et rencontrera, à l'instar de sa sœur, la réussite. La plupart des titres qu'il interprète rencontrant un beau succès. C'est notamment le cas de « Non si può morire dentro » sorti en single en 1976 qui se hisse au rang de hit en Italie.

Fort de ce premier succès, Gianni Bella poursuit dans la chanson et propose les titres « No » et « Toc toc » qui deviennent des succès commerciaux.


Des années 1980 à aujourd'hui

Au lendemain des années 1970 qui ont été très fructueuses pour Gianni Bella, l'artiste continue son bonhom me de chemin. Toujours très investi dans le monde de la musique, il poursuit dans la composition des chansons.

Pendant la décennie 1980, le musicien entame une longue collaboration avec le producteur Giulio Rapetti. Les deux amis enchaînent les projets et plusieurs albums naissent de leurs partenariats.

En 1983, Gianni Bella dévoile l'album « Gb1 » suivi de « Una luce » en 1988 et de « Due cuori rossi di vergogna » en 1988. Quant aux années 1990, ces dernières seront plutôt silencieuses pour l'artiste.

En 2007, il s'associe une fois de plus avec sa sœur Marcella Bella pour sortir « Forever per sempre » qui leur vaut de revenir sur le de vant de la scène. Ayant derrière lui une carrière de plus de trente ans, Gianni Bella est aujourd'hui considéré comme étant l'un des meilleurs auteurs-compositeurs de toute l'Italie.