Biographie Gilbert O'Sullivan

Raymond Edward O'Sullivan Né(e) le 1 décembre 1946 (70 ans)

Sa biographie

Fort de son expérience avec le Rick's Blues, le groupe de Rick Davies, le créateur de Supertramp, Gilbert O'Sullivan , un crooner à la voix quelque peu Nasillarde, ne tarde pas à séduire.
Son premier single, "Nothing rhymed", en 1970, est un succès au point de se classer dans les dix meilleures ventes du moment.
Envouté par la légèreté de ses chansons et son personnage doucement excentrique, le public réserve également le meilleur des accueils à ses deux titres suivants : "We will" et "No matter what I try" en 1971.

Etats-Unis : la ruée vers l'or

Gilbert O'Sullivan séduit aussi Outre Atlantique. L'année suivante "Alone again", une ode à ses parents décédés, convainc en effet, notamment les Etats-Unis, qui le sacre disque d'or. Son succès américain se confirme avec "Clair", une berceuse inspirée par sa fille, en 1972 toujours.
Malgré un troisième disque d'or aux Etats-Unis avec "Get down" et le succès de "Why oh why oh why" en 1973, la notoriété de Gilbert O'Sullivan s'estompe quelque peu ; la faute peut être à un changement pour le moins radical. Son style musical se veut désormais plus accrocheur et son image moins lisse.

Parenthèse

C'est donc vers l'Angleterre que le chanteur s'en retourne Cher Cher le succès avec "A Christmas song" et "I don't love you but I think I like you" en 1974 et 1975.

En 1980, le chanteur, qui relance sa carrière avec "What's in a kiss", effectue son véritable retour huit ans plus tard avec l'album "Frobisher drive".
Suit en 1991 une tournée et ce nouveau succès : "Sounds of loop" en 1993.
"Retiré des affAIRes", Gilbert O'Sullivan reprend néanmoins la route en 2008. Un voyage qui le mène en France, où il se produit à Paris à l'Espace Cardin en mai.