Gilberto Gil

Gilberto Passos Gil Moreira Né(e) le 26 juin 1942 (74 ans)

Sa biographie

Au pays

De son vrai nom Gilberto Passos Gil Moreira, Gilberto Gil voit le jour le 26 juin 1942 à Salvador, Brésil. Il commence très jeune à s'intéresser à la musique et rejoint à l'âge de 10 ans l'éco le de musique de Salvador, où il suivra une formation de quatre ans.

À l'accordéon, il s'initie tout d'abord à la musique classique, avant de se mettre à la musique folklorique et populaire brésilienne. Au lycée, il rejoint en tant que chanteur et accordéoniste son premier groupe, baptisé Os Desafinados et amateur de rock and roll américain.

Par la suite, il s'initiera également à la batterie, à la trompette et surtout à la guitare et commencera à s'adonner à la bossa nova.

Gilberto Gil fera ensuite la connaissance du guitariste et chanteur Caetano Veloso à l'Université Fédéra le de Bahia, en 1963. Une parfaite alchimie musicale se développant entre eux, ils collaborent et sortent très vite un premier single, suivi d'un premier EP.

Aux côtés de Maria Bethania, de Gal Costa et de Tom Zé, le duo Gil-Veloso se produit lors de la soirée d'ouverture du théâtre Vila Velha, en juillet 1964. Forte du succès de leur performance lors de ce spectacle baptisé « Nos, por exemplo », la bande à Gilberto Gil continuera à assurer plusieurs séries de concert.

En 1965, il s'installe à Sao Paul o et se fait connaître grâce à la Chanson « Louvaçao », écrite par lui pour Elis Regina. En 1968, il sort son premier album intitulé « Tropicalia: ou Panis et Circenses », enregistré en collaboration avec sa bande.

Ayant créé le mouvement Tropicalismo, Gilberto Gil et Caetano Veloso sont arrêtés en février 1969 par le gouvernement et passeront trois mois en prison, à Rio De Janeiro.

Ils seront relâchés sous condition de quitter le pays. Les deux compères s'exileront ensuite à Londres, où ils continueront leurs carrières musicales.


À Londres

En Angleterre, Gilberto Gil écoutera beaucoup de reggae, surtout les oeuvres de Bob Marley , de Burning Spear ainsi que ceux de Jimmy Cliff avec qui il collaborera. Il collaborera également avec de nombreux groupes rock du moment, dont The Incredible String Band, Yes ou encore les Pink Floyd.

En solo, il enregistre en 1971 son album « Gilberto Gil (Nêga) ». En 1972, Gilberto Gil retourne à Bahia et se penche pleinement sur sa carrière musicale ainsi que sur ses causes environnementales. Dans la même année, il sort l'album « Expresso 2222 », qui fera un tabac.

Il partira par la suite en tournée aux States ainsi qu'un peu partout, aux quatre coins du globe.

De 1967 à aujourd'hui, Gilberto Gil a enregistré plus d'une cinquantaine d'albums. Parmi ses plus belles Chanson s, on cite une reprise en version portugaise de « No woman, no cry » faite en 1980 et qui introduira l'amour du reggae au Brésil.

Parmi ses plus belles lettres de noblesse, on cite un Grammy Award gagné en 1998 pour la version li ve de son album « Quanta » ainsi qu'un autre Grammy remporté en 2005 pour l'album « Eletracustico ».

En mai 2005, il est récompensé par le Roi de Suède, Carl XVI Gustaf, d'un Polar Music Prize of Sweden, à Stockholm. En octobre de la même année, il est décoré de la Légion d'honneur par le gouvernement français.

De 2003 à 2008, il sera Ministre de la Culture du gouvernement du Président Lula da Silva. Il démissionne en 2008 pour reprendre sa carrière artistique.