Glenn Jones

Glenn Jones Né(e) le 30 novembre 1961 (54 ans)

Sa biographie

Du gospel au R'n'B

La carrière musicale de Glenn Jones commence dans le monde du gospel. En effet, il a passé une bonne partie de son adolescence et sa jeunesse dans divers groupes de gospel tels les Modulations.

Il a ensuite travaillé avec des grands noms du gospel des années 1970 avec notamment le révérend James Cleveland et les Mighty Clouds of Joy. À la fin des années 1970, il se fait recruter par le producteur de musique R'n'B Norman Connors qui l'invite à chanter sur son LP « Take it to the limit » de 1980.

Glenn Jones signe avec RCA Records en 1983. La même année, il sort le mini-album « Everybody loves a winner » suivi en 1984 par l'album complet « Finesse » produit par Leon Sylvers.

L'opus contient le single « Show me », numéro 3 du R'n'B Chart. Le dernier album sorti chez RCA « Take it from me » voit le jour en 1986.

Le morceau du même titre figure sur la bande son du film « Youngblood » de Peter Markle avec Patrick Swayze, Rob Lowe, Keanu Reeves, Cynthia Gibb et Ed Lauter.


Les hits du US R'n'B Chart

A partir de 1987, Glenn Jones fait un carton avec plusieurs hits du US R'n'B Chart. Cette année là, le chanteur Change de label et fait un tabac avec son hit « We've only just begun » signé Jive Records.

Sacré numéro 2 du US Billboard R'n'B Chart, le titre figure sur son album de 1987 « Glenn Jones ». Un autre album de Jive Records sortira en 1990 sous le titre « All for you » avec le single « Stay », numéro 6 du classement R'n'B aux Etats-Unis.

En 1992, le chanteur signe avec Atlantic Records et réalise son album « Here I go again ». Le single éponyme devient son plus grand succès atteignant le sommet du R'n'B Chart. La même année, il cartonne également avec le single « I've been searchin' (nobody like you) ».

Après ces exploits vient l'album de 1994 « Here I am » produisant le hit « Round and round » du Top 30 du US R'n'B Chart.


« It's time », la surprise

Vers le milieu des années 1990, Glenn Jones cesse d'enregistrer. Puis subitement en 1998, il publie discrètement le surprenant « It's time », un album de perles rares considéré comme la meilleure de ses réalisations.

L'opus fut marqué par la ballade « Baby come home » vue comme l'une de ses plus belles performances vocales. Le single a en effet démontré que ses quinze années d'enregistrement en solo ont permis au chanteur de développer son talent déjà hors du commun.

En 2002, Glenn Jones signe avec Russ Freeman de Peak Records et sort son onzième album solo « Feels good ». L'opus rencontre un certain succès à la radio notamment avec le titre romantique « From now on » en duo avec Ms. Regina Belle.

En 2006, l'artiste revient dans le Top 50 du US R'n'B Albums Chart avec « Forever: timeless R&B classics » signé sur le label Shanachie.