Biographie Gold

Gold Né(e) le 30 novembre 1983 (33 ans)

Sa biographie

Présentation

Un premier groupe est formé dans les années 60 à Toulouse, France, par l'accordéoniste Francis Delmas. Sa formation initiale comptait alors cinq musiciens qui sont Émile Wandelmer, Vincent Guion, Étienne Salvador, Bernard Mazauric et Jean-Jacques Dourmel.

À l'origine, le groupe s'appelait Goldfingers et faisait le tour des bals du samedi soir des environs de Toulouse. Aux débuts des années 80, l'orchestre de bals Change son nom en Gold et commence à s'auto-produire.

En 1982, le groupe sort un premier album, éponyme et entièrement auto-produit, qui fait un véritable tabac dans le sud-ouest. Fort de ce premier succès, le groupe est très vite sollicité par le label WEA Records.

Signé chez ce dernier, Gold y enregistre et sort en 1984 l'album « Le train de mes souvenirs ». Entre temps, le guitariste Jean-Jacques Dourmel et le bassiste Vincent Guion quittent le groupe et sont respectivement remplacés par Alain Llorca et Lucien Cremadès.

Gold devient très vite le favori du public français parmi la vaste panoplie de groupes qui compose la scène montante de l'époque. Jouant une musique expérimentale et très entraînante, mélangeant rock et soul, Gold connaît un énorme succès grâce notamment au single « Plus près des étoiles », qui squattera 22 semaines durant le Top 50.

Le 45 tours de ce single se vendra à grande échelle, surtout dans le sud-ouest de l'Hexagone. Profitant du succès de ce single, le groupe enchaîne l'année suivante avec le single « Capitaine abandonné », qui jouira du même succès que le précédent ainsi que d'un bon classement dans le Top 50.


En pleine ascension vers la gloire

Désormais incontournable de la scène musicale française, Gold débute en 1986 une grande tournée internationale et se produit un peu partout à travers toute l'Europe. Un peu plus tard dans la même année, le groupe retourne à Toulouse pour enregistrer leur troisième album.

Après « Capitaine abandonné », un autre extrait de cet album à venir fait un carton. À peine sorti, « Ville de lumière », composé en hommage à Beyrouth, se classe aussitôt dans les sommets du hit-parade.

Il squattera pendant près de 5 mois durant le Top Ten et tournera en boucle sur presque toutes les stations de radios. Gold sort tout d'abord un pré-album intitulé « Capitaine abandonné », qui reprend leurs récents tubes et leurs anciennes chansons, en attendant la sortie officielle du troisième album.

L'album « Calicoba » sort finalement en décembre 1986, se vendra comme des petits-pains et sera certifié disque de platine. Une réédition en anglais de l'album paraîtra quelques temps plus tard.

Entre temps, Gold reçoit aux Victoires de la musique le titre de « Meilleure Révélation de la Variété ». Enchaînant les tournées et les concerts de grande envergure, le groupe se produira dans les plus prestigieuses salles de concert de France et d'Europe.

Cette tournée donnera d'ailleurs naissance en 1987 à un album live intitulé « L'Olympia », qui sera certifié disque d'or.

Gold renforce son statut de superstar en sortant en 1988 un nouvel album, intitulé « Bleu ». Plusieurs singles comme « Rio de janvier », « Diamant dort » et « Au-delà du rideau » propulseront les ventes de l'album. S'ensuit l'année d'après un album live intitulé « Le Palais des Sports ».


De 1990 à aujourd'hui

Gold entame les années 90 avec un best of baptisé « La compil' en or » qui sera un succès en matière de vente. Au sommet de leur gloire, le groupe doit faire face à des tensions qui sévissent au sein de ses rangs.

Émile Wandelmer finit très vite par quitter le groupe, le laissant sous la formule quatuor. Les membres restant continuent d'assurer des tournées internationales, allant jusqu'à se produire à l'île Maurice et à l'île de la Réunion. Mais le groupe voit son succès et sa notoriété décliner, jusqu'à finir par jouer dans des petites salles.

Après plusieurs années de remise en cause, plusieurs breaks, plusieurs Change ments de formation et plusieurs tentatives d'album, Gold revient en 1994 avec l'opus « Éclats de voix ».

Avec un nouveau guitariste du nom de Joël « Joss » Moulin, Gold renoue petit à petit avec le succès. Leur best of « Gold - Les plus grands succès » sorti en 1995, s'écoulera très bien et sera certifié disque d'or.

Voyant leur carrière redécoller, le groupe reprend la route des tournées. Un nouvel album intitulé « Gold 99 » sort en 1999, mais sera un échec.

L'année suivante, Joss Moulin lâche le collectif, qui se retrouve de nouveau à quatre. Mais Gold réussira tant bien que mal à survivre.

En 2004, la formation effectue son grand come-back, avec une nouvelle formation et un nouveau label. Gold compte alors à son bord Alain Llorca, Jean-Guy Pichoustre, Lucien Cremades, Étienne Salvador et Bernard Mazauric.

Depuis, la formation du groupe ne cesse de Change r. Parmi leurs derniers oeuvres notables, on cite l'album « Live 2004 » ainsi que le projet de film documentaire sur Gold.

Ses vidéos

Ses photos