Golden Earring

Golden Earring Né(e) le 30 novembre 1960 (55 ans)

Sa biographie

Présentation

Le groupe voit le jour en 1961 à La Haye, Hollande. À l'origine se trouvent George Kooymans et Rinus Gerritsen, alors âgé respectivement de 13 et 15 ans. Les deux amis s'entourent ensuite du batteur Fred Van Der Hilst et du guitariste Hans Van Der Herwerden.

Baptisé initialement The Tornados, le groupe Change très vite de nom lorsque les deux jeunes fondateurs découvrent que cette appellation est déjà prise. Le groupe est alors baptisé Golden Earrings, en référence à la Chanson de Murvyn Vye. Le « s » ne sera retiré qu'en 1969.

Très vite, le guitariste initial du groupe est remplacé par Peter de Ronde. Par la suite, c'est au tour du batteur initial de s'en aller pour laisser sa place à Jaap Eggermont.

Ayant recruté Frans Krassenburg comme lead vocal, Golden Earrings enregistre en 1965 leur premier single, « Please go », qui s'inscrit aussitôt dans le Top Ten du chart national. Insatisfait des qualités sonores des studios néerlandais, la formation enregistre leur deuxième single à Londres, chez Pye Records.

Intitulé « That day », le single fait un tabac et atteint la deuxième place du chart néerlandais. Golden Earrings sort son premier album en 1965, intitulé « Just Earrings ».

Désormais célèbre sur la scène nationale et internationale, le groupe enchaîne les albums mais surtout les singles à succès, jusqu'à inscrire en 1968 son premier numéro un des charts néerlandais avec la Chanson « Dong dong diki digi dong ».


La consécration

Leur album « Eight miles high » sorti en 1969 sera leur premier grand succès en matière de vente. Après plusieurs Change ments de membres, Golden Earring regroupe en 1970 son quatuor définitif qui restera inchangé et fidèle au groupe jusqu'à aujourd'hui.

On cite alors Georges Kooymans, Rinus Gerritsen, Barry Hay et Cesar Zuiderwijk. Désormais très connu, Golden Earring effectue de 1969 à 1970 leur première tournée U.S., inscrivant ainsi leur nom dans les annales comme étant l'un des premiers groupes européens à y avoir effectué de tournées.

Influencé par le style états-unien, Golden Earring migre vers un rock plus hard et joue aux côtés des non moindres Led Zeppelin, Jimi Hendrix ou encore Aerosmith .

De 1969 à 1984, le groupe effectuera treize tournées américaines. Durant cette période, il assurera entre autres les premières parties de Santana, Rush, Eric Clapton, Kiss ainsi que des Doobie Brothers.

Le groupe deviendra une superstar internationale à partir du début des années 70, surtout grâce à la sortie du single « Radar love », qui sera non seulement un grand tube en Europe mais également aux States.

Golden Earring réinscrira la même prouesse en 1982, avec le tube « Twilight zone », dont le clip vidéo passe en boucle sur la nouvelle chaîne américaine MTV. Le succès sera de nouveau au rendez-vous en 1984, avec « When the lady smiles », qui se classe numéro 3 au Canada et numéro un en Hollande.


De 1990 à aujourd'hui

En 1991, Golden Earring refait parler de lui en Hollande, avec la ballade rock « Going to the run ». Au fil de ces années, le groupe ne cesse évidement pas de produire des albums studios et live.

Vers la fin des années 90, il se retrouve avec près d'une trentaine d'albums live et studio à son actif. Parmi les plus marquants, on cite les albums live acoustiques, dont « The naked truth » qui se vendra à grande échelle.

En 2003, Golden Earring sort l'album « Millbrook U.S.A. », qui restera jusqu'à ce jour leur dernier opus. Un nouvel album serait actuellement en cours de préparation.

Après s'être absenté plus de 30 ans de la scène britannique, le groupe revient en Angleterre en mars 2009 pour y donner deux grands concerts inoubliables.

Tout au long de ses 48 années d'existence, Golden Earring restera célèbre pour son line-up stable. Au même titre que les Rolling Stones, les Beach Boys ou encore les Lords, Golden Earring est l'un des plus vieux groupes de rock du monde à être toujours en activité à l'heure actuelle.