Grace Jones

Grace Mendoza Né(e) le 19 mai 1948 (68 ans)

Sa biographie

Jean-Paul Goude

Grace Jones est née le 19 mai 1948 à Spanish Town, Jamaïque d'un père prédicateur. Adolescente, elle quitte avec sa famille la Jamaïque pour s'installer à New York. C'est ainsi qu'elle fait ses premières armes en tant qu'artiste en prenant des cours de théâtre auprès du Onondaga Community College.

Avec ses 1,79 m de taille, Grace Jones a un principal atout pour se lancer dans le mannequinat ce qui lui permet de voyager dans le monde entier et principalement en France. Elle rencontre alors le photographe et réalisateur français, Jean-Paul Goude qui donne un tournant décisif à sa carrière.

En effet, ce dernier est très inspiré par Grace Jones tel qu'il l'aide à façonner son image de star. Le look androgyne de Grace Jones se révèle ainsi au grand jour et devient un des symboles de la communauté gay.

En 1973, elle fait ses premiers pas en tant qu'actrice dans « Gordon's War » de Ossie Davis où elle interprète le rôle de Mary. Trois ans plus tard, elle revient sur le grand écran avec « Attention les yeux » de Gérard Pirès aux cotés de Claude Brasseur et Robert Castel.


Andy War hol

En 1977, Grace Jones ajoute une corde à son arc en sortant son premier album intitulé « Portfolio ». Ce premier opus comprend 7 titres dont une fabuleuse interprétation de « La vie en Rose » d'Édith Piaf .

Deux autres singles en sont extraits à savoir « I need a man » et « Sorry ». Un an plus tard, elle revient avec « Fame » contenant une reprise de Jacques Prévert « Autumn leaves (Les feuilles mortes) », suivi en 1979 de « Muse ».

En 1980 son quatrième album « War m leatherette » arrive dans les bacs dont la pochette est signée Jean-Paul Goude. « War m leatherette » comprend de nombreuses reprises dont « Pars » de Jacques Higelin, « Love is the drug » de Roxy Music ou encore « Breakdown » de Tom Petty and the Heart breakers.

Après avoir collaboré avec Jean-Paul Goude avec qui elle aura un fils, Grace Jones devient la Muse d'un autre grand artiste à savoir Andy War hol. Durant les années 80 elle n'en finit pas de surprendre le public qu'en 1981, elle sort « Nightclubbing » qui arrive à la 9e place du Billboard R'n'B Albums Chart.

L'album comprend un bon nombre de reprises tels « Use me » de Bill Withers , « Demolition man » de Sting ou encore « Nightclubbing » de David Bowie .

Sortant « Living my life » en 1982, Grace Jones se consacre ensuite à sa carrière d'actrice. En 1984, elle incarne Zula l'amazone dans « Conan le destructeur » de Richard Fleischer avec Arnold Sch War zenegger.


Grace Jones, l'ouragan

En 1985, Grace Jones joue dans un volet de James Bond « Dangereusement vôtre » de John Glen avec Roger Moore. Elle y joue le rôle de May day et par la même occasion fait la rencontre de Dolph Lundgren qui devient son fiancé après le tournage du film.

La même année, elle sort « Slave to the rhythm » suivi peu de temps après de « Island life » son dernier album auprès de Island Records.

En 1986, la diva Change de label avec Manhattan records et fait paraître « Inside story » avec des titres tels « Party girl », « I'm not perfect (but I'm perfect for you) » ou encore « Crush ». Elle enchaîne au cinéma en interprétant le premier rôle dans « Vamp » de Richard Wenk.

Les années 80 se terminent en beauté pour la diva avec la sortie de son neuvième album « Bulletproof Heart », son dernier avant de nombreuses années. Mettant sa carrière de chanteuse de coté durant les années 90, Grace Jones n'en est pas moins présente sur le grand écran.

Ainsi en 1992, elle joue aux cotés d'Eddie Murphy et Halle Berry dans le film « Boomerang » dirigé par Reginald Hudlin. La belle continue de tourner dans de nombreux films et continue de faire des ravages avec son tempérament de feu.

Près de vingt ans après la sortie de son album « Bulletproof Heart », Grace s Jones revient sur le devant de la scène avec « Hurricane » suivi d'une grande tournée mondiale.

Les dernières actus de Grace Jones