Biographie Greg Kihn Band

Greg Kihn Band Né(e) le 30 novembre 1978 (38 ans)

Sa biographie

« The breakup song », le coup d'éclat

Vers le milieu des années 1970, Steve Wright et Greg Khin décident de former un groupe. Pour le nom, ils vont juste reprendre celui du chanteur et le baptiser Greg Kihn Band. Afin de compléter le line-up, les deux artistes font appel au guitariste Robbie Dunbar et au batteur Larry Lynch.

Tout de suite en 1979 sort leur album de rock « With the naked eye » suivi l'année d'après par « Glass house rock ».

Le claviériste Gary Phillips les rejoint en 1981 juste avant la sortie de leur hit « The breakup song » qui atteint la 15ème place du Billboard Hot 100 et la 5ème position du Billboard Top Tracks Chart.

Le hit figure dans l'album « Rockihnroll » de 1981 avec les pièces moins connues « Sheila » et « The girl most likely ».


« Jeopardy », le numéro un du US Dance Chart

Les Greg Kihn Band enchaînent avec l'album « Kihntinued » en 1982 auquel succède l'opus « Kihnspiracy » de 1983. Ce dernier comporte le brillant single « Jeopardy » co-écrit par Steve Wright et qui fut chaleureusement accueilli par le public américain.

Le retentissant « Jeopardy » fut en effet le premier et le seul hit du groupe à figurer dans le Top 10 du Billboard Hot 100 Singles Chart. En mars 1983, le single a tout de suite grimpé au numéro 2 du classement avant d'atterrir au sommet du US Dance Chart le mois d'après.

Les rockers poursuivent avec l'album « Citizen Kihn » en 1985 avec le single « Lucky », numéro 16 du US Dance Chart et le titre plein de promesse « Boys won't (leave the girls alone) ».


Ils sont toujours là

Après la sortie de leur album « Love and rock & roll » de 1986, les Greg Kihn Band semblent avoir disparu de la circulation jusqu'à leur apparition au concert Kihncert organisé par KFOX en 2001.

Depuis, ils se produisent deux fois l'année au Khincert et donnent régulièrement des concerts sur la scène du Santa Cruz Beach Boardwalk.

En 2005, les musiciens participent au concours télévisé Hit Me, Baby, One More Time avec leur fameux titre « The breakup song ». Ils perdent la compétition, mais regagnent l'attention du public.

La même année, ils ajoutent leur version de « Boulevard of broken dreams » à leur répertoire et accueillent le fils de Greg Khin nommé Ry Kihn au sein de la formation.

En 2008, le bassiste et auteur-compositeur Robert Berry intègre Greg Kihn Band.