Guesch Patti

Patricia Porasse Né(e) le 19 mars 1946 (70 ans)

Sa biographie

Patricia Porasse, petit rat de l’opéra

Guesch Patti , née Patricia Porasse voit le jour le 19 mars 1946 à Paris. Petit rat de l’Opéra, la jeune femme hésite entre deux carrières : danseuse et chanteuse.

Après avoir travaillé avec les chorégraphes Roland Petit, Pina Bausch et Carolyn Carlson, Patricia Porasse, accompagnée d’un de ses amis, forme en 1966 le duo Yves et Patricia.

Après plusieurs années consacrées à la danse, l’artiste alors surnommée Guesch Patti , se retrouve en 1982 dans le groupe Da Capo.


« Etienne »… plus qu’un tube


En 1987, elle enregistre le titre « Étienne », qui est tout de suite signé par un producteur. Véritable hit, ce single se vend à plus de 700.000 exemplaires en France et 800.000 à l’Etranger. La chanson, accompagnée d’un clip aux allures érotiques, reste cinq semaines en haut des tops français.

Son premier album, « Labyrinthe » sort en mai 1988, et se vend à plusieurs milliers d’exemplaires. Composé d’« Etienne » et « Let Be Must The Queen », classé alors 25ème, il permet à Guesch Patti d’être consacrée« Révélation de l'année » aux Victoires de la musique 1988.

Deux ans plus tard, la chanteuse propose un deuxième opus « Nomades » qui inclut les singles « Comment dire », « Nomades » et « L'homme au tablier vert ». Elle enchaîne en 1992 avec l’album « Globes ».


Guesch Patti devient « Blonde »

Après plusieurs mois de travail, Guesch Patti présente en 1995, son quatrième album, « Blonde » aux sonorités plus jazz rock.
Composé en partie par Dimitri Tikovoï cet album voit naître trois extraits : « La marquise », « Blonde » (écrit par Etienne Daho ) et « Amnésie ». Album de toutes les collaborations, il possède notamment le titre « Un peu… beaucoup » écrit par Françoise Hardy .

Après avoir triomphé avec sa « Blonde », Guesch Patti revient sur les devants de la scène en 2000 avec un album très sombre : « Dernières nouvelles », co-réalisé par Christophe Rose . Un DVD Live sort en 2002.


Guesch Patti sur les planches et au cinéma


Cette même année, elle décide de mettre sa carrière de chanteuse entre parenthèses, pour se consacrer à un nouvel art : le cinéma. Après avoir participé au film « Elles » de Luis Galvao Teles en 1997 aux côtés de Miou Miou, la star enchaîne avec le rôle d’Ingrid dans la comédie « Suzanne » en 2007.

Elle apparaît notamment dans les pièces de théâtre « L’opéra de Quat’sous » et « Les monologues du vagin ».