Harold Melvin

Harold Melvin Né(e) le 23 juin 1939 (77 ans)

Sa biographie

Des débuts difficiles

Harold Melvin voit le jour le 25 juin 1939, à Philadelphie. Passionné de musique, il lance sa première formation, « The Charlemagnes », en 1950. Il est alors influencé par le doo-wop et des groupes comme les « Midnighters ».

C’est au cours de l’année 1954 qu’Harold Melvin et son groupe forment les Blue Notes avec
Bernard Williams, Franklin Peaker, Roosevelt Brodie et Jesse Gillis Jnr.
Le groupe sort l’année suivante, “If you love me”, suivit par la ballade « Hero » en 1960. Deux titres qui connaissent un succès mitigé Outre Atlantique

Leur popularité reste modeste et les ventes de disques peinent à décoller, due en partie au fait qu’Harold Melvin préfère largement les concerts aux studios d’enregistrement.

Ainsi, au début des années 1960, le succès n’est pas encore au rendez-vous. Melvin décide alors d’engager un nouveau soliste, dénommé John Atkins. Il faut attendre 1965, et leur titre « Get out (and let me cry) » pour que les Blue Notes connaissent une popularité naissante.

La collaboration Pendergrass / Melvin

Mais c’est en 1972, après le départ d’Atkins, que le groupe d’Harold Melvin connaît son premier vrai succès. Cette période est en effet marquée par l’arrivée de Teddy Pendergrass, ancien batteur du groupe, à la place de l’ancien soliste. Les Blue Notes décrochent par ailleurs un contrat avec le label « Gamble&Huff’s Philadelphia International ».

Ils entrent en studio au cours de l’année 1972 pour enregistrer l’album « Harold Melvin & the Blue Note ».
Dès sa sortie, la formation enchaîne les succès populaires avec le premier single « I miss you » et en particulier « If you don’t know me by » qui se place directement en haut des hits parades. Leur popularité se confirme en 1973 avec le recueil « Black & blue » et la chanson phare,  « The love I lost (Part 1) », et « Where are all my friends », diffusée en 1974.

Ce succès naissant conduit à des rivalités au sein du groupe, et Pendergrass, qui conteste le rô le de leader de Melvin, quitte les Blue Notes en 1977 alors que la formation rencontre une énorme réussite avec « Wake up everybody ».

Des succès de plus en plus rares

Malgré leur succès, Harold Melvin ne cessent de changer les membres de sa formation. Ainsi, après le départ de Pendergrass il remplace ce dernier par David Ebo et quitte Philadelphia International pour signer, en 1977, avec ABC Record.
Les Blue Notes sont, à la fin des années 1970, composés alors d’ Harold Melvin , David Ebo, Sharon Paige, et Jerry Cummings.

Malgré leur entrée dans le top 5 anglais avec « Don’t leave me this way » et dans le top 10 américain avec « Reaching for the world », en 1977, le groupe d’Harold Melvin ne parvient pas à renouer avec le succès.

Dès le début des années 1980, le groupe n’est plus sous contrat mais continue de remplir les salles de concerts et demeure apprécié par le public américain.
Harold Melvin et Blue Notes  sortiront encore quelques singles tel que « Don’t give me up » et « Today’s your lucky day ».

Harold Melvin , qui quitte le groupe en 1966, s’éteint l’année suivante, le 24 mars 1997.

Les dernières actus de Harold Melvin