Biographie Hong Kong Syndikat

Hong Kong Syndikat Né(e) le 30 novembre 1981 (35 ans)

Sa biographie

Premières notes

La carrière de Hong Kong Syndikat débute en 1982 avec la sortie de leur premier album « Erster streich » qui comprend 8 titres entièrement en allemand. Deux ans plus tard, la formation sort « Olympia » avec 10 morceaux dont « Berlin », « Give me the Beat » ou encore « Devided by ».

Malgré la sortie de ces opus, Hong Kong Syndikat ne reçoit pas encore l'approbation du public. Il faut ainsi attendre l'année 1986 pour pouvoir apprécier le groupe avec la Chanson « Concrete and clay ».

Cette dernière est une reprise du groupe de pop anglais, Unit 4+2 dont la version est sortie en 1966 et s'est classée à la première place du UK Singles Chart. Après l'interprétation de Unit 4+2, plusieurs artistes ont repris la Chanson , dont Eddie Rambeau, Randy Edelman et bien entendu Hong Kong Syndikat.


Titres à succès

« Concrete and clay » raconte l'intensité de l'amour entre le chanteur et sa compagne, un amour qu'il qualifie d'indestructible. Après « Concrete and clay », le groupe revient avec « Too much » qui ne tarde pas à suivre le même succès que le précédent.

En 1987, Hong Kong Syndikat rempile avec la sortie d'un nouveau single intitulé « Girls I love ». Peu après la sortie de ces singles, ils sortent « Never too much », leur troisième album qui semble mieux mar Cher que les précédents.

Ainsi « Never too much » comprend 8 titres dont « Rock'n'roll has got to go », « Loosin' winnin' », « Let's come together » et bien entendu les trois singles.


Syndikat

Forts du succès de leur album précédent, Hong Kong Syndikat sort « Des teutons pas nippons ».  L'album contient une dizaine de titres tels « You're the sugar in my coffee », « No more sorrow » ou encore « Wackelkontakt ».

Malheureusement, ce dernier ne marche pas fort tel que les membres de la formation décident de s'arrêter pour se consacrer à de nouveaux projets. Après leur séparation, quelques membres de Hong Kong Syndikat se consacrent sans grand succès à une carrière de producteur.

D'ailleurs, le restaurant Syndikat à Hambourg appartient à un des membres du groupe en référence à la formation.