I Santo California

I Santo California Né(e) le 30 novembre 1974 (41 ans)

Sa biographie

Jeunes provinciaux favoris d'un producteur romain

Au début, I Santo California a été formé par trois jeunes chanteurs et musiciens de la province de Salerne, le claviériste Pietro Paolo Barbella, le bassiste Mimmo Aiello et le guitariste Giovanni Galizia.

Tous les trois commencent à jouer dans des soirées privées et des clubs de la côte sud italienne. Plus tard, le batteur Donato Farina et le guitariste Massimo Caso les rejoignent. Finalement au complet, les musiciens prennent le nom de La Nuova Frontiera. Ils s'attaquent de suite à la réalisation d'un répertoire varié, rassemblant les influences musicales des années 1960 et 1970 de musiciens Italiens et étrangers.

En 1974, Alfredo Farina, père de Donato Farina et l'un des managers et producteurs italiens les plus populaires de l'époque, leur propose de se produire à une fête à Nocera Inferiore où ils se font remarquer par un producteur Romain.

Très intéressé par leur musique, ce dernier leur propose immédiatement un contrat discographique avec son label Y.E.P Record.


« Tornerò », une vraie source d'inspiration

La grande aventure discographique commence alors pour les cinq musiciens. Leur nom La Nuova Frontiera fut tout de suite remplacé par I Santo California et ils enregistrent leur premier 33 tours composé de 10 pistes en 1974.

La même année le producteur Elio Palumbo décide de lancer le single « Tornerò » / « Se davvero mi vuoi bene ». Lancée en mars 1975 dans une émission télévisée italienne, la Chanson « Tornerò » fut couronnée d'un disque d'or deux mois après pour avoir écoulé un million d'exemplaires en Italie.

Plus tard, le hit remporte plusieurs récompenses européennes et figure à la tête des classements étrangers, de la Suisse à la Pologne, de la France aux pays d'Outre-mer. Ainsi « Tornerò » est devenu un hit mondial et une vraie source d'inspiration pour de nombreux artistes, si bien qu'il fut interprété dans différentes langues.

Parmi les plus belles reprises figurent celle de la française Mireille Mathieu, celle de l'allemand Michael Holm, la version anglaise de Amanda Lear, la version italienne de Pupo ou encore la version instrumentale de Nini Rosso.

Une vingtaine de versions au total permettant au groupe de vendre près de 20 millions d'exemplaires de leur fameux tube.


L'aventure du groupe mélodique continue

Devenus célèbres, I Santo California entament leur tour du monde en musique en passant par le Canada et les États-Unis où ils jouent au Madison Square Garden, puis l'Amérique du Sud et bien sûr l'Europe sans oublier la Russie.

Après « Tornerò », le groupe mélodique enchaîne avec d'autres succès tels « Un angelo » de 1975 puis « Dolce amore mio » et « Ave Maria no! no! » de 1976. Plus tard, ils participent au Festival de Sanremo avec leur pièce « Monica » classée troisième du palmarès après « Bella da morire » des Homo Sapiens et « Tu mi rubi l'anima » de Collage.

En 1979, I Santo California lancent leur LP mélodique « Venus serenade » suivi l'année d'après par le titre romantique « Ti perdono amore mio » et « I successi  ». Seulement, leur notoriété a tendance à diminuer dans leur pays natal où ils commencent à être exclus des shows télévisés.

Ils reviennent toutefois en force en 1991 avec leur album « I Santo California... tornerò » sur le label Discommagic 533.