Il était une fois : retour sur la carrière du groupe

Il était une fois, c’est l’histoire d’un groupe formé autour du couple de Joëlle Mogensen et Serge Koolenn et qui connaîtra un immense succès autour de l’énorme tube « J’ai encore rêvé d’elle ».

Il était une fois © EMI
Il était une fois : une histoire d’amour et d’amitié

La carrière fulgurante du groupe Il était une fois débute en 1971, mais tout se joue deux ans plus tôt, en 1969, lorsque Joëlle Mogensen rencontre Serge Koolenn, alors guitariste de Michel Polnareff. Les deux musiciens tombent amoureux et vont commencer à travailler ensemble. Leur ami Richard Dewitte, batteur, les rejoint, et ils se produisent ensemble dans les bars d’Île-de-France, région où ils sont installés. Au détour de leurs prestations, le groupe croise la route d’un ami d’enfance, Lionel Gaillardin, bassiste. Il était une fois vient de naître.

Il était une fois : un succès immédiat

Peu de temps après, en 1972, le premier morceau et futur tube « Rien qu’un ciel », écrit et composé par Richard Dewitte, sort dans les bacs et reçoit un très bel accueil du public, qui hisse le groupe en tête des charts. Il était une fois connaît une grande popularité et les médias s’en emparent.

Un groupe incontournable des années 1970

Il était une fois est l’un des groupes à la mode de la décennie 1970 avec 4 albums à son actif. Le deuxième sort en 1975 sous le nom de « Ils vécurent heureux » et contient la chanson qui va faire entrer le groupe dans la légende. Ce morceau se nomme « J’ai encore rêvé d’elle ». Le tube est repris partout, devient numéro un des ventes et les emmène sur toutes les télévisions, et même sur la scène de l’Olympia en 1977. Deux albums suivront : « Tourne la page » (1977) et « Pomme » en 1978, dont la chanson phare est l’un des succès les plus populaires du groupe.

Il était une fois : la fin de l’aventure

En 1978, le couple Mogensen-Koolenn se sépare. Chacun poursuit une carrière musicale de son côté. En 1982, Joëlle Mogensen décède à la suite d’un œdème pulmonaire à l’âge de 29 ans. Serge Koolenn, lui, s’est éteint en 2015 à l’âge de 68 ans.

Il était une fois - Les dernières actus