Biographie Jackie Deshannon

Sharon Lee Myers Né(e) le 21 août 1944 (72 ans)

Sa biographie

Premiers pas d'une fille du country

Fille de James Erwin Myers et Sandra Jean, la petite Jackie DeShannon grandit dans l'ambiance du show-business de Kentucky et chante déjà à 6 ans des pièces de country sur une radio locale.

A 11 ans, elle dirige son propre programme à la radio. Quelques années plus tard, sa famille part vivre dans l'Illinois où se déroulent ses années lycée et où elle continue à chanter.

Ses interprétations des morceaux de country « Trouble » et « Buddy » captent l'attention du rocker Eddie Cochran qui l'envoie en Californie. Là-bas, elle rencontre la chanteuse-compositrice Sharon Sheeley avec qui elle écrit pour des grands noms comme The Fleetwoods et Brenda Lee.

Au début des années 1960, la chanteuse signe avec Liberty Records, continue à composer et sort ses premiers singles dont « Faded love » son premier hit du US Billboard Top 100. Mais ce sera avec ses tubes « When you walk in the room » et « Needles and pins » qu'elle impressionnera le public américain et fera grandement sensation auprès des Canadiens.

En 1963, elle sort son premier album éponyme et apparaît dans le film « Surf party ». L'année d'après, elle soutient les Beatles dans leur tournée américaine et forme un groupe avec le fameux guitariste Ry Cooder. Elle écrit également « Don't doubt yourself babe » pour The Byrds .


Au grand écran

En 1965, Jackie DeShannon s'installe pour une courte période en Angleterre et s'associe à Jimmy Page pour l'écriture de certaines Chanson s comme les hit singles « Don't turn your back on me » et « Dream boy ».

Les deux auteurs-compositeurs composent entre autres le tube du UK et US Top 10 « Come and stay with me » pour la chanteuse Marianne Faithfull. La même année, on la voit dans le show télévisé britannique de rock et pop « Ready steady go! », dans « Hollywood a go go » et dans « Hullabaloo ».

Après son aventure britannique, la chanteuse part pour New York et travaille avec Randy Newman pour l'écriture de « Did he call today mama? », « She don't understand him » et bien d'autres Chanson s.

Toujours en 1965, elle interprète « What the world needs now is love » de Hal David et Burt Bacharach qui fut un succès. Devenue une figure récurrente de la télévision, la belle blonde décroche un rôle dans les films « Intimacy » de 1966 et dans « C'mon let's live a little » de 1967 où elle interprète une chanteuse folk.

Jonglant entre le cinéma et la Chanson , elle cartonne avec le single « Put a little love in your heart », 4ème au Billboard US Pop de 1969. Plus tard, le single sera interprété au concert Music for Unicef qui sera diffusé à travers le monde.


A l'origine de nombreux succès

Dans les années 1970, Jackie DeShannon déménage à Los Angeles et se tourne vers Atlantic Records où elle enregistre les albums « Your baby is a lady » et « Jackie ». En 1973, elle accompagne Van Morrison pour la réalisation de son album de folk rock et R'n'B « Hard nose the highway ».

Restant une grande compositrice, elle collabore avec Donna Weiss pour l'écriture de « Bette Davis eyes » et « Queen of the rodeo » de son album de 1975 « New arrangement ». Réinterprétée par la brillante Kim Carnes, le fameux titre « Bette Davis eyes » fut sacré numéro un aux États-Unis en 1981.

Grâce à ce tube, Jackie DeShannon remporte un Grammy Award l'année d'après. A part ce hit, plusieurs compositions de la diva ont inspiré de nombreux artistes. La Chanson « Break-a-way » qu'elle a co-écrit pour Irma Thomas a été reprise par l'américano-britannique Tracey Ullman en 1983.

Le titre « Put a little love in your heart » atteint la 9ème position du Billboard dans sa version duo de Al Green et Annie Lennox de 1988. L'interprétation de « When you walk in the room » de Agnetha Fältskog, ex-chanteuse de Abba fut également un succès remarquable en Europe.

Jackie DeShannon sort son album « You know me » en 2000 suivi par la compilation « High Coinage: the songwriters collection 1960-1984 » en 2007.