Ferrat / Aubret : « La source » n’est pas tarie

Alors que le 13 mars prochain marquera le 1er anniversaire de la disparition de Jean Ferrat, Isabelle Aubret lui rendra hommage en mai sur la scène du Palais des sports de Paris.

Jean Ferrat CREASHORE
1/6
Le 16 mars dernier à Antraigues, plus de 5.000 personnes rendent un ultime hommage à Jean Ferrat, qui s’est éteint à 79 ans, trois jours plus tôt.
En mai prochain, c’est sa plus fidèle interprète qui célébrera l’auteur de " C'est beau la vie ", qu’Isabelle Aubret justement devait reprendre en pleurs lors des obsèques, ou encore de « La montagne », entonné par la foule présente durant ces mêmes funérailles.
Isabelle Aubret, qui rencontre au début des années 60 Jean Ferrat, qui lui offre quelques uns de ses plus beaux titres (« Deux enfants au soleil » ou encore « Tout ce que j’aime »), se produira pour trois représentations au Palais des sports de Paris les 18 à 20 heures 30 et le 19 mai à 15 et 20 heures 30.
Entourée par une soixante de musiciens, Isabelle Aubret chantera Jean Ferrat , Léo Ferré ou encore Jacques Brel.
Un récital qu’Isabelle Aubret emmènera dans l’hexagone. L’interprète de « La source », qui devait se classer troisième du concours de l'Eurovision avec ce titre en 1968, sera notamment à Clermont Ferrand le 10 Mars, Strasbourg (Palais de la Musique et des Congrès) le 19 mars ou encore à Tours (Centre des congrès) le 15 mai.

Réservez vos places

Caroline LEBENBOJM



    








Jacques Brel - Les dernières actus